Téléthon 2012 : l’année de toutes les ambitions

Rendez-vous devenu incontournable pour les Français, le Téléthon se déroulera cette année les 7 et 8 décembre.

Rédigé par Marie-Christine, le 25 Oct 2012, à 17 h 19 min

Rendez-vous devenu incontournable pour les Français, le Téléthon se déroulera cette année les 7 et 8 décembre. Sur son site web l’AFM (l’Association française contre les myopathies), annonce la couleur : « 2012, c’est l’année de toutes les évolutions pour l’AFM-Téléthon« . Voici pourquoi, cette année plus que jamais, l’événement doit réussir.

Un 26ème Téléthon exceptionnel

« Ouverture du laboratoire de production pharmaceutique Généthon Bioprod, multiplication des essais sur l’Homme, création de la Fondation maladies rares, de l’Institut des biothérapies, nouvelle identité visuelle…

C’est une évidence : le 26e Téléthon doit être exceptionnel, à l’image de cette année. Plus la recherche avance, plus les chercheurs ont besoin de fonds pour mener des essais cliniques à l’échelle humaine, il faut donc redoubler d’effort pour faire exploser le compteur. »

Si le Téléthon finance avant tout des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires, il participe aussi à la recherche sur d’autres maladies génétiques rares.

Le Téléthon, une longue histoire

Chaque année un nouveau parrain lance sur France Télévision le marathon solidaire qui pendant 30 heures de direct va mobiliser des milliers de bénévoles de tous âges à travers l’hexagone. Gad Elmaleh succédait ainsi en 2011 à Anne Roumanoff, animant ce marathon et surveillant en permanence le compteur géant du total des dons recueillis. Une opération qui se renouvelle avec le même enthousiasme depuis 26 ans et ce malgré quelques tentatives de polémiques, notamment sur le caractère éthique de l’événement.

En 2012, le parrain sera Franck Dubosc.

Créé en France en 1987, sur le modèle  d’un concept américain apparu dans les années 1950, des Téléthons sont aujourd’hui organisés partout dans le monde, en Amérique latine, en Europe, mais aussi au Japon, en Israël ou en Australie. Cet événement a confirmé année après année la solidarité des Français envers les personnes atteintes de myopathie. Pierre Birambeau, un de ses premiers organisateurs pour l’AFM, alors présidée par Bernard Barataud, explique que « Le Téléthon n’a pas été le fruit du hasard. L’avancée sur la myopathie de Duchenne en 1986 (la découverte du gène) nous offrait quelque chose de concret. Il fallait se donner les moyens d’aller plus loin, beaucoup plus loin. Tout est venu d’une formidable intuition. Ça bougeait dans la recherche, il ne fallait pas passer à côté des occasions de progresser ». La solidarité s’exprime par des dons, mais aussi par une participation massive des municipalités, des écoles, des clubs sportifs, de commerçants, d’entreprises, de vedettes de variétés, et de la plupart des équipes des chaînes de télévision, qui font de ces quelques jours une grande fête.

Le total des promesses de dons est annoncé en fin d’émission : l’an dernier il avait atteint, malgré la crise, 94 091 902 millions d’euros. A noter que dans les jours qui suivent, il est encore possible de donner en téléphonant au 36 37. Chaque année, en toute transparence, l’AFM publie le rapport annuel de l’association qui détaille les différentes actions menées en dehors du Téléthon et fait le point sur les comptes, dons, dépenses, salaires et patrimoine. Le rapport annuel est disponible sur le site de l’AFM en version interactive.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je suis une observatrice des problématiques de santé et je suis également très vigilante sur le développement durable dans ma vie quotidienne....

6 commentaires Donnez votre avis
  1. 94 091 902 millions d’euros de dons, non y’a pas comme une erreur là ?

    Je savais pas qu’on était si généreux (ou fortunés) en France ?

  2. J’ai entendu dire que de l’argent était placé dans l’immobilier ????

    • En un certain sens, en effet, puisque le Téléthon permet de financer de nouveaux chenils, par exemple, et d’autres lieux et bâtiments dédiés à la vivisection.
      C’est donc bénéfique pour l’immobilier : de nouveaux bâtiments sont construits, pour que toujours plus d’expériences soient menées sur des animaux non humains.

  3. tout a fait d’accord avec maxime
    moi je ne donne a rien
    qu’a mes enfants je sais a quoi
    ça sert comme ça

  4. Tout à fait d’accord avec toi Maxime.
    C’est déplorable de faire vibrer la fibre sensible des (pauvres) gens pour leur faire mettre la main à leur porte-monnaie alors qu’une partie non négligeable de nos impôts et de ce genre de collecte (plus on est pauvre, plus on en paye) ne sert qu’à engraisser les plus (favorisés) riches, les destructeurs de la terre et des peuples, etc.
    Et çà marche…
    Perso ,par exemple, je préfère aider mon prochain ou acheter de la nourriture quand des assoc le font dans des supermarchés.
    C’est là que l’on voit que la « pub » et la « com » sont très bien « pensées ».

  5. Pourquoi toujours le Téléthon avec toute la pub qui s’y rattache,
    et cette pub avec notre argent, au lieu que cette recherche vienne de l’état et de nos chercheurs à qui on pleure les moyens .c’est une période difficile pour tous les français et les malades(dont je fait parti),mais je trouve indécent de demander encore et encore la participation à notre porte monnaie.Pour les autres pathologies la place dans les Médias est bien moins importante et pourtant bien des personnes souffrent de » maladies orphelines »qui ont besoin d’autant de respect.Je pense que bien des Français pensent comme moi mais n’ose pas le dire.
    Pour le reste merci et bravo pour toutes les rubriques qui justement nous interpellent sur cette société de profit, de consommation sans se soucier de notre environnement.
    Cordialement.
    Chris

Moi aussi je donne mon avis