Les tanneries toxiques d’Hazaribagh : reportage photo de Pascal Mannaerts

Ce diaporama nous emmène au coeur d’un des lieux les plus pollués du monde : le quartier d’Hazaribagh, dans la banlieue de Dakha au Bangladesh. On y retrouve les plus grandes tanneries du pays qui produisent des cuirs pour l’exportation. Là-bas, l’environnement et les droits humains y sont complètement ignorés.

Rédigé par Pauline Petit, le 13 Feb 2016, à 9 h 00 min

Tanneries d’Hazaribagh : pas de protection pour les travailleurs

Tanneries

©Pascal Mannaerts

Les personnes qui travaillent le cuir ne portent pas de gants pour travailler les produits chimiques et les acides.

Les fonctionnaires du gouvernement ont dit à l’ONG Human Rights Watch qu’ils n’imposent pas de lois environnementales ou du travail dans le secteur des tanneries de Hazaribagh, représentant environ 90 % des tanneries au Bangladesh. Les tanneries Hazaribagh emploient jusqu’à 15.000 travailleurs.

(Rapport de Human Rights Watch, Toxic Tanneries : The Health Repercussions of Bangladesh’s Hazaribagh Leather, octobre 2012).

Lire la suite : Environnement en danger

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



J'ai travaillé dans différents organismes, tous liés de près ou de loin aux questions qui me passionnent : la consommation durable et l'alimentation. J'ai...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis