Pour sauver les animaux, enfermez vos chats

Nous laissons nos chats divaguer à leur gré. Cette mauvaise habitude coûte la vie à des milliards d’oiseaux et d’animaux chaque année.

Rédigé par Emma Jouve, le 22 Sep 2016, à 14 h 10 min

Une étude publiée par le Smithsonian Migratory Bird Center est aussi originale que surprenante. Elle démontre que nos félins préférés, les chats, doivent être enfermés, parce qu’ils auraient un effet dévastateur sur les autres populations animales.

Les chats responsables de l’extinction de 63 espèces

Ils seraient même responsables de l’extinction de 63 espèces. Selon les scientifiques, nos félins tueraient des milliards d’oiseaux chaque année, 1,4 milliard rien qu’aux États-Unis. Les oiseaux ne sont pas leurs seules victimes, des milliards de mammifères seraient également tués.
Roman Pavisse est écologiste au Centre d’écologie et des sciences de la conservation. Il confirme : « L’influence des animaux domestiques sur l’environnement est devenue un véritable enjeu, le chat domestique spécialement, qui devient lui-même un objet d’écologie, notamment par la prédation qu’il exerce sur certaines espèces. Une étude est en cours en France ».

600.000 chatons naissent chaque année en France

Il faut dire que le nombre de chats domestiques a explosé. Rien qu’en France, leur nombre a augmenté de 37 %, passant de 9 à 12 millions d’après la Fédération des fabricants d’aliments pour chiens, chats et oiseaux. Dans l’hexagone, 600.000 chatons naissent chaque année. Si ce chiffre se maintient dans les 20 prochaines années, on pourrait atteindre le nombre record de 20 millions de chats en France. Avec des conséquences proportionnelles sur les oiseaux et mammifères. Pour cette raison, les chercheurs préconisent de laisser nos matous à l’intérieur ou de réduire leur liberté avec une laisse. Autre solution (un peu fourbe) : accrocher une clochette au collier des chats, pour éloigner leurs proies.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




8 commentaires Donnez votre avis
  1. Depuis toujours le chat est le responsable de tous les fléaux. Une épidémie de peste, de supposés cas de sorcellerie… encore et toujours le chat! Le chat est un prédateur et l’a toujours été. Mais il ne peut être tenu pour responsable de l’extinction d’espèces. Et l’homme dans tout ça? Que dire des produits utilisés, de pratiques comme la déforestation, le remembrement des parcelles?… Arrêtons de nous déculpabiliser en accusant d’autres êtres. Prenons nos responsabilités.

  2. Bonjour, Je vous trouve bien sévère avec nos amis les chats ! J’ai un petit jardin, mes trois chats sortent et ne tuent pas d’oiseaux ! Vous devriez publier le nombre de chats qui sont tués pour faire des fourrures, ou pour de la vivisection, le nombre d’animaux qui sont tués dans les abattoirs et le nombre d’oiseaux et d’insectes qui périssent à cause des pesticides… votre article ne fait qu’alimenter la haine déjà bien trop grande qui est vouée aux chats. Vous ne m’intéressez plus, je me désabonne de votre newsletter…

  3. Cet article comme beaucoup maintenant fait de la désinformation, plutôt que d’enfermer les chats, les propriétaires et les mairies feraient bien mieux de les stériliser afin qu’il y ait de moins en moins de pauvres chats errants ainsi le problème commencerait à se résoudre!!!! Un peu de bon sens mais dans ce monde il se perd de plus en plus au détriment d’un manque de réflexion qui amène à des assertions bien stupides.

    • Bonjour, vous avez parfaitement raison, du début jusqu’à la fin, et je suis entièrement d’accord avec vous…! j’ai un chat qui a 18 ans, et j’avais deux femelles qui sont mortes l’une à 12 ans… cancer des mamelles et l’autre à 15 ans, également d’un cancer. tous les trois stérilisés. Je vis en appartement, donc il et elles ne sont jamais sortis… mes chats sont heureux de vivre et n’embêtent personne, par contre, la stérilisation évite les chats errants, qui sont en plus malheureux de vivre toujours dehors dans la pluie, le vent, le froid en hiver et trop chaud l’été, à rechercher la moindre goutte d’eau à rechercher de quoi manger au quotidien…!

  4. Il faudrait surtout lutter contre la prolifération de chats plus ou moins errants NON STERELISES

  5. Les enfermer ? MAis LOL ou est la logique ? Ou plutot enfermez ceux qui mangent de la viandes ou des produits d’origine animal et qui ont detruit une biodiversité à une pourcentage eleve, les chausseurs aussi, et toutes les fermes de notre systeme alimentaire capitalistique !!

  6. j’ai un petit terrain (400m2)et l’an dernier j’ai trouve 8 cadavres d’oiseaux tues comme ça sans meme les manger .les chats les guettent les attrapent puis quand les oiseaux ne bougent plus ils les laissent la et partent en chercher un autre comme ça pour s’amuser…. ces tueurs quand ce sont des humains qui le font ……..ça s’appel des SERIALS KILLERS et les chats c’est pareil!!!!!!!que fait-on aux serials killers?????on les enferme……….
    a defauts de les tuer

    • Ces oiseaux sont sans doute morts à cause des pesticides ou autres herbicides…
      Vous utilisez surement du roundup dans votre jardin ou du tue-limaces..
      Pour rappel, l’homme est le plus grand prédateur au monde, et de très très loin !!!!

Moi aussi je donne mon avis