Peut-on mieux (se) vendre en rouge ?

Rédigé par Stephen Boucher, le 13 Feb 2015, à 12 h 37 min
Peut-on mieux (se) vendre en rouge ?
Précédent
Suivant

Rouge, pour mieux vendre aussi

Les études de marketing suggèrent que lors d’un achat, l’odeur d’un produit va – en moyenne – jouer pour 1 % de la motivation, sa texture pour 6 %, et son apparence visuelle pour 93 %. Cela paraîtra évident une fois dit, mais se rappeler de la prépondérance de notre tropisme visuel est important pour comprendre l’importance que joue la couleur dans les enseignes et le packaging. En réalité, dans une étude sur le sujet, des chercheurs ont identifié que la couleur pouvait être le facteur décisif à hauteur de 90 % par rapport à d’autres facteurs ! (1)

Commercialement, le rouge est utilisé pour signaler l’urgence – panneaux de soldes ou flèches indicatrices par exemple – et les achats impulsifs – pensez fast-foods et enseignes bien connues dans ce secteur, presque toutes dans cette teinte.

Il est associé à la jeunesse, à la confiance en soi, à l’énergie. De très nombreuses marques célèbres l’ont adopté : Coca-Cola bien sûr, le ketchup Heinz, mais aussi Netflix plus récemment.

Que votre rendez-vous de flirt ou votre boite de cookies soit habillé en rouge, vous saurez donc désormais à quoi vous en tenir : on essaie de vous séduire !

(1) Satyendra Singh, 2006, « Impact of color on marketing », Management Decision, Vol. 44 Iss : 6, pp.783 – 789

*

Lire aussi :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à la Fondation européenne pour le Climat (European Climate Foundation), où il était responsable des...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Et oui, c’est bien le problème. L’humain aime trop le rouge. Au point de le faire couler partout le plus possible. Ça l’excite.

Moi aussi je donne mon avis