Reportage : le Repair Café de Paris

Les Repair Cafés sont les repaires des anti-gaspis, des mordus du recyclage, de la débrouille et de la réparation. Dans un Repair Café on pratique une forme de consommation collaborative qui s’exprime sous la forme d’entraide entre bricoleurs avertis, amateurs ou totalement novices. Découvrons comment le Repair Café Paris fonctionne.

Rédigé par Nolwen, le 28 Jan 2014, à 12 h 36 min

Les Repair Café ont leur utilité car nombre d’objets finissent à la poubelle car ils seraient trop chers à faire réparer par des réparateurs professionnels. Ainsi les Repair Café remettent en fonctionnement de l’électroménager, du textile, de l’électronique, des vélos ou motos, … qui ainsi échappent à la décharge ou à la chaîne de retraitement des déchets.

Ces initiatives se multiplient en France et dans le monde depuis 2009. Il en existe aujourd’hui plus de 990, principalement aux Pays-Bas, en Belgique et en France.

Alexandra et consoGlobe vous font visiter le Repair Café de Paris en vidéo ci-dessous.

Que fait-on dans un Repair café ?

Dans un état d’esprit très “consommation collaborative” et proche de l’économie circulaire, on y bricole, on répare son aspirateur qui n’aspire plus, son grille-pain qui ne grille plus, son casque audio devenu sourd.

Pour ceux qui n’ont jamais tenu un tournevis, des bricoleurs bénévoles sont là pour vous aider et vous apprendre. L’idée est le partage, l’apprentissage, pour en finir avec le gaspillage et lutter contre l’obsolescence programmée dans la convivialité.

 

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Fan de consoGlobe depuis longtemps, j'apprécie de contribuer à son incroyable richesse de temps en temps pour redonner un peu de ce qu'il m'apporte : une...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Fabuleuse, cette idée. Bravo nos cousins les Suisses, nos amis les Hollandais!!
    Je suis malhabile, mais j’aimerais apprendre à faire une soudure, réparer un objet en verre cassé, une lampe qui ne s’allume que quand elle en a envie. Pb cependant : les adresses à Paris ne sont pas claires, les dates ne sont pas fréquentes…

  2. c’est vrai qu’à l’heure de la sur-consommation, de telles initiatives en Europe sont formidables. après, je pense que cette initiative doit être tout de même abordable (car dans mes souvenirs aller chez le cordonnier coûtait plus cher que d’acheter une nouvelle paire de chaussure:))
    à Madagascar, par manque de moyen, on répare TOUT avant de devoir acheter de nouveau. après à un moment, il faut quand même le changer mais cet objet complètement usé ne sera pas jeté dans les poubelles, il trouvera une autre utilité.

  3. Bonjour,
    Le “Repair Café” parisien est intéressant. Mais tout est toujours ou presque vu de … Paris. Paris n’étant pas tout de même le nombril du monde, (“Paris nous pompe” disons-nous ici),pourriez-vous enfin parler de ce qui se passe … en province ?
    Alors, ce serait un grand merci pour tous ceux qui … n’habitent pas Paris (la majorité) !

  4. Enfin des Repair Café, pour la province c’est encore difficile. Mais en y mettant tous et toutes de la bonne volonté, on devrait y arriver.

  5. Bonjour
    on trouve déjà des repairs cafés chez nous à Bruxelles depuis quelques années
    Bonne journée

Moi aussi je donne mon avis