Noël au Secours Populaire : le Père Noel vert est revenu en 2015

Le Secours Populaire du Nord est la plus grande fédération de France en nombre de bénéficiaires. Pour les fêtes de fin d’année, les Pères Noël Verts du Secours Populaire mettent en place plusieurs évènements. Des concerts à la parade de Noël, en passant par les traditionnelles distributions alimentaires, consoGlobe.com a couvert quelques-unes de ces manifestations.

Rédigé par Pierre Bafoil, le 30 Dec 2015, à 7 h 00 min

Au Secours Populaire, les Pères Noël verts prennent le relai du traditionnel Père Noël rouge.

Plus de six Francais sur dix (66 %) ont un proche qui semble être dans une situation de pauvreté en 2015.(1) À l’approche des fêtes, cette précarité se fait encore plus sentir. Le Secours Populaire Français est l’un des derniers remparts pour de nombreuses familles. En 2014, les Pères Noël Verts du Secours populaire ont permis à 145.922 enfants, 160.984 familles et 17.470 personnes âgées de fêter Noël. En 2015, les chiffres devraient être du même ordre.

Dans la Fédération du Nord, la plus grande de France, les Pères Noëls verts ont pris différents visages cette année encore pour permettre à de nombreux enfants, familles et personnes âgées de fêter Noël dignement. Des concerts bénévoles aux parades de Noël, en passant par les traditionnels distributions alimentaires, consoGlobe.com a couvert quelques unes de ces manifestations de Noël. En 2015 encore, des bénévoles ont permis à des personnes en difficulté de fêter Noël.

Jeudi 10 décembre, ce sont les étudiants bénévoles de Lille-I qui ont organisé un concert en faveur du Secours Populaire. Le mot d’ordre : « une denrée pour une entrée ». Chaque personne qui assiste au concert doit apporter une denrée comestible. « Ce n’est pas la première fois qu’on le fait, mais là on est un peu moins que d’habitude », confie déçu un étudiant, au début de la soirée. Néanmoins, ceux qui ont répondu présent jouent le jeu et les trois cageots exposés à l’entrée se garnissent à mesure que la salle se remplit. L’ambiance est bon enfant. Des crêpes solidaires sont vendues à un euro, et une soupe solidaire est distribuée à prix libre. Tout cela au bénéfice du Secours Populaire. « C’est sûrement pas suffisant, mais c’est déjà ça. C’est notre petite pierre à l’édifice. »

Le Secours Populaire : « ça permet de rester digne »

La semaine suivante, une distribution alimentaire de Noël est organisée sur plusieurs jours, au centre du Secours Populaire, à Lille Fives. Ici, seuls sont servis les bénéficiaires du Secours Populaires qui sont inscrits, c’est-à-dire ceux qui ont cotisé et qui ont justifié d’un manque de revenu. « On accueille environ 3.000 familles, explique Jeff, un des responsables, il y a un chéquier par famille, qui leur donne accès aux stands de nourriture. » Il y a le stand confiserie, celui des légumes, de la viande, de l’hygiène, etc. Pour Noël, exceptionnellement, un septième chèque est donné aux familles, grâce auquel elles pourront avoir un colis de Noël. « Un peu de chocolat, une bouteille de vin. Ce genre de choses quoi. Pour les fêtes. »

Distribution au Secours Populaire de Lille © Pierre Bafoil

Distribution au Secours Populaire de Lille © Pierre Bafoil

Les bénévoles servent les bénéficiaires avec le sourire. Chaque colis s’accompagne d’un « Joyeux Noël ». Des conversations s’engagent, les gens se reconnaissent, s’appellent. Les parents crient, les enfants courent. Un brouhaha s’installe bientôt dans la grande salle. Les personnes s’en vont les bras chargés, les caddies plein. Peu souhaitent témoigner. Ils viennent de tous les horizons. Ils ont tous comme point commun de n’avoir pas assez de moyens pour subvenir convenablement à leurs besoins. « Le Secours Populaire, ça permet de pas faire la manche, raconte l’un d’eux, ça permet de rester digne. »

« Le vert c’est la couleur de l’espérance »

Le dimanche suivant, c’est la parade de Noël. Destinée aux enfants cette fois-ci. « Regarde, c’est Pierrot avec ses chevaux  ! » sourit un jeune père. Pierrot, c’est Pierre Coucke, dit « Pierrot de Lille », célébrité locale connu pour ses recettes de cuisine et parrain du Secours Populaire dans le Nord. Confortablement assis sur une calèche, il porte le chapeau vert du Secours Populaire.

La Parade de Noël part de la place centrale de Lille-Fives pour aller jusqu’à la salle Alain Colas où deux spectacles se tiendront, suivis d’un goûter de Noël. Des chapeaux de Père Noël Vert sont distribués aux enfants qui s’en coiffent en riant. « Le vert c’est la couleur de l’espérance », raconte Florent, salarié du Secours Populaire.

La parade du Secours Populaire de Lille-Fives © Pierre Bafoil

La parade du Secours Populaire de Lille-Fives © Pierre Bafoil

La parade menée par la calèche de Pierrot s’ébranle au milieu des cris de joie des petits. « Cindy a été interviewée par France 3 ! » s’écrit fièrement une jeune mère. Les caméras de France 3 Région couvrent l’évènement, sous les yeux intrigués des enfants. Mais ces derniers sont surtout fascinés par les chevaux blancs imposants, dont les sabots claquent le pavé lillois. C’est bientôt une nuée de chapeaux rouges et verts qui défile au milieu des artères de briques du Nord.

Arrivés à la Salle Alain Colas, l’un des responsables prend la parole pour saluer les bénévoles : « Merci aux bénévoles qui donnent, sans jamais attendre en retour. » Les lumières s’éteignent, les enfants se calment, le spectacle peut commencer. Noël aussi. Sous l’oeil des Pères Noël Verts qui, cette année encore, ont offert un Noël à toutes ces familles.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Pierre peut être suivi sur Twitter sur @BafoilP.

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis