L’ONU lance la décennie pour la biodiversité

Rédigé par Annabelle, le 27 Dec 2011, à 17 h 47 min

10 ans pour que l’Homme vive en totale harmonie avec la Nature. 10 ans pour que les ressources naturelles soient correctement gérées… C’est l’objectif que l’ONU vient de fixer à toute l’humanité : faire de la prochaine décennie une période dédiée à la protection de la biodiversité

Sauver la biodiversité pour sauver les Hommes

Aide la Nature et la Nature t’aidera. C’est en substance le message lancé par Ban Ki-Moon, Secrétaire général des Nations Unies il y a quelques jours, lors du lancement officiel de la décennie pour la biodiversité.

Celui-ci a exhorté toutes les populations à revenir à des valeurs proches de la Nature, pour notre génération et pour les générations à venir. Pour ce faire, il préconise la mise en oeuvre d’un plan stratégique sur la période de 2011 – 2020.

Ban Ki-Moon a ainsi déclaré : « La diversité biologique et les produits que nous en tirons sont vitaux pour l’humain et l’humanité grandissante et le développement réellement durable dépend de cette biodiversité »

En d’autres termes, tout l’enjeu est là : sauver la biodiversité pour sauver les Hommes.

Préserver les écosystèmes pour créer de l’emploi

L’ONU pousse chaque gouvernement à établir un plan stratégique visant à sauver la biodiversité en l’intégrant à tous les niveaux de l’économie comme l’urbanisme ou l’agriculture par exemple. Chaque gouvernement dispose de 10 ans pour participer activement à la protection de 8 millions d’espèces.

Selon Kiyo Akasaka, Secrétaire général adjoint des Nations Unies à la communication et à l’information, en maintenant une certaine stabilité des écosystèmes, on maintient des emplois. Ainsi il souligne : « Sauvegarder [les écosystèmes] aide aussi à préserver la croissance de l’emploi. Alors qu’il y a en ce moment une forte proportion de jeunes au monde, l’utilisation durable de la biodiversité n’est pas une approche écologique isolée, mais un pilier indispensable du développement durable pour les générations à venir ».

Sauver la biodiversité pour sauver l’économie, tout un programme !

Source un.org

*

Je réagis

 

Sur le thème de la biodiversité :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. C’est bien jolie de décréter des décenies de la biodiversité mais encore faut il que ça génére des actes derriéres.
    La forêt en terme de biodiversité et certainement l’écosystème qui rend le plus de services à l’homme.
    Regardez ici http://envol-vert.org pour avoir plus d’info sur ce sujet.

  2. Enfin, les hommes comprennent qu’ils ne sont pas seuls sur cette planète.
    A quand les études et les emplois innombrables à développer dans ce secteur.

    Bon début, le peuple est prêt…

  3. pourquoi ne pas commencer par vivre en harmonie avec la nature ? ^^

  4. Comment peut-on espérer sauver la biodiversité si la population humaine ne cesse d’augmenter.
    pour essayer de sauver ce qui reste de la biodiversité il faut impérativement stabiliser notre nombre dans les plus brefs délais sinon tous les efforts que nous ferons ne servirons à rien: l’expansion humaine prenant inévitablement la place des autres espèces.

  5. Au train où vont les choses, la biodiversité n’en a plus pour bien longtemps. L’exemple des tigres en est un exemple saisissant : depuis le début du XXème siècle, 97% d’entre eux ont été éliminés !
    La seule chose à faire pour tenter de sauver ce qui peut encore l’être serait dans un premier temps de stabiliser la population mondiale, et nous savons que c’est possible aux alentours de 8 milliards en 2050 et ensuite de la faire décroître naturellement d’ici la fin du siècle pour atteindre les 6 milliards (projection basse de l’ONU).
    Le XXIIème siècle serait ensuite consacré à un retour à une population comprise entre 1 et 2 milliards. Ce serait la seule et unique façon de retrouver le Paradis terrestre que notre présence excessive a transformé en enfer.
    http://www.cyberacteurs.org/cyberactions/milliards-etres-humains-aujourd-hui-combien-demain-nbsp-341.html

  6. Pour sauver la biodiversité, il faut que l’homme relâche sa pression démographique et son empreinte écologique. Pas plus de deux enfants par femme, dans tous les pays du monde. Sinon tous les clignotants se mettront au rouge fixe et notamment le CO2 qui doublera en 10 ans avec des conséquences cataclysmiques. FL/ingénieur, diplômé en économie

  7. Enfin une bonne nouvelle !!!

Moi aussi je donne mon avis