Les champions du gaspillage électronique

Rédigé par Jean-Marie, le 8 Jan 2014, à 16 h 34 min

Alors qu’ils sont de plus en plus nombreux à être commercialisés dans le monde entier, les équipements électriques et électroniques (EEE) génère toujours plus de déchets (DDE). Un institu a fait l’inventaire du gaspillage de ce type de déchets dans le monde et pays par pays et par habitant,

Le recyclage des DEEE

recyclage-DEEEUn DEEE, ou déchet d’équipement électrique électronique, est le déchet d’un équipement fonctionnant grâce à des courants électriques ou des champs électromagnétiques, c’est à dire tous les équipements fonctionnant avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur (rechargeable).

Voir la définition complète dans l’Encyclo-Ecolo

Déchets électroniques : les usages

En février dernier, nous notions que le traitement des déchets électroniques progresse en Europe. Les nouveaux chiffres des DEEE permettent de voir dans quelles zones du monde, il y a le plus de progrès encore à accomplir.

carton-rouge-DEEE La plus mauvaise note est attribuée aux Etats-Unis, champions toutes catégories des déchets électriques et électroniques (DEE), avec 29,78 kg de gaspillage électronique ( « e-waste » ) par personne en 2012.

C’est très peu si on considère que 31,71 kg d’appareils électroniques (EEE) par habitant ont été mis sur le marché sur la même période.

Cela représente 9,4 tonnes de gaspillage en tout et un taux de recyclage déplorable. Carton rouge !

Eco-Systèmes estime en 2014 que chaque foyer conserve entre 18 et 25 kg d’équipements électriques.


La Chine ne compte « que » 5,36 kg de gaspillages électroniques par personne, mais 7,3 tonnes dans le pays. Le volume global de gaspillage électronique reste inférieur à celui des USA.  Le ratio par habitant par personne est encore bas mais on s’attend à une rapide dégradation vu la frénésie d’achat des Chinois pour les équipements électroniques.

DEEEL’écart entre pays pauvres et pays reste très important : par exemple, on compte  4,4 kg de DEEE en en Algérie. et 10,71 kg de gaspillage électronique en Argentine.

 L’Europe et les DEEE

En Europe, le gâchis électronique n’est pas beaucoup moins élevé

En France, en 2012, un peu plus de 21 kg de produits électroniques par habitant étaient gaspillés et 25,81 kilos mis sur le marché contre 23,23 en Allemagne. En Italie 17,83 kilos d’appareils électroniques ont été gaspillés en 2012.

Le recyclage des D3E en 2019 : la directive européenne

L’Union européenne veut canaliser et encadrer son gisement de déchets électroniques, en croissance permanente en faisant peser des obligations de recyclage sur les professionnels.

A partir de 2019, les pays membres devront ainsi collecter au moins 85 % de leurs déchets électriques et électroniques, et mieux les valoriser et recycler, d’après une directive adoptée par le Parlement européen.

recyclage-dechets-DEEE“Le taux de collecte minimal à atteindre annuellement sera de 65 % des équipements électriques et électroniques mis sur le marché d’un État membre au cours des trois années précédentes ou de 85 % des déchets issus de ces équipements produits sur son territoire” : ce taux de collecte des DEEE devra augmenter progressivement de 2016 à 2019.

Les DEEE en France représentait 1,337.240 tonnes en 2012

48 894 tonnes de déchets électroniques dans le monde dont 1 337 en France

 *

 Cela me donne une idée

Sur les DEEE et le recyclage :

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

5 commentaires Donnez votre avis
  1. Le problème évoqué au niveau de la récupération au Sivom est un règlement de celui-ci décrétant bêtement qu’il n’est pas possible de récupérer quoi que ce soit alors que, d’autre part, on nous dit qu’on produit trop d’ordures!… Trouvez l’erreur.On marche sur la tête!…
    Peut-on suggérer que chaque mairie crée un site sur lequel chacun pourrait mettre ne ligne ce dont il veut se débarrasser gratuitement et qui est encore assez propre et/ou utile. L’intéressé pourrait même parfois avoir un petit geste de remerciement ,Donc, ce serait tout bénéfice pour tous.
    Une fois arrivé à un grand poste, l’humain semble, en général, ne plus connaître que son porte- monnaie, ce qui l’incite à ne plus rien faire d’intelligent de peur de faire des remous qui seraient mal vus de quelques supérieurs idiots placés en très haut lieux au-dessus d’eux. Ils semblent tous y perdre leur bon sens.Pauvre Terre!…

  2. En Algérie vous détenez des statistiques anciennes car avec l’explosion du marché des EEE et surtout les produits chinois moins chers à la portée du citoyen moyen le % de DEEE a triplé; donc les gens remplacent leurs EEE ce quio confère plus de déchets

  3. Ce qui est genial c’est la grose pub qui accompagne l’aticle: tres bien choisi pour inciter le consommateur à changer un appareil qui fonctonne!

  4. je suis surpris par cette prise de conscience alors que tout est fait pour que l’on ne puissent pas positionner des structures associative ou petite entreprise sur le réemploie.
    pour ma part j’ai monté un projet de dépannage et réemploie DEEE dans ma région mais je me suis heurté au sivom et veolia qui menace même de plainte les récupération il faut s’arranger avec les gens avant l’entré des déchetteries.pourtant tout est possible pour générer au moins 4 emplois dans ma communauté de commune.
    il serait grand temps que les personnes qui se débarrassent de leur appareils comprennent qui si quelqu’un peut en faire quelques choses c’est bon pour la planète et que cela représente du travail et qui si quelques rémunérations sont prise à l’occasion c’est normal; et surtout beaucoup plus sain au niveau économique, social et écologique que la destruction pour et simple de tous ces appareils pour en faire un recyclage partiel en tant que matière premières. chez nous tout est jeté dans un benne à ferraille donc aucun réemplois. pourtant sondage fait 20 % d’entre eux fonctionne encore parfaitement et 50% peuvent être facilement dépanné.

    c’est toujours le même probleme , comme pour la nourriture les grosse structure au prix du profit mettent en place des système contant de l’argent du contribuable et générant beaucoup de gaspillage.
    j’en suis personnellement très indigné.
    frank

    • En réponse à Frank :

      Bonjour Frank, je suis actuellement en train d’écrire un mémoire sur la problématique suivante :
      Comment mieux formaliser la gestion des déchets électroniques de manière équitable à l’échelle mondiale?
      dans le but d’émettre des solutions et l’information que vous avez mise en avant m’intéresse au plus haut point.
      J’aimerai grandement trouver un moyen pour rentrer en contact avec vous, afin que vous me donniez plus de détails sur votre impossibilité de mettre en place votre projet.

Moi aussi je donne mon avis