Le fleuve Whanganui en Nouvelle-Zélande se dote d’un statut unique

La bataille juridique avait commencé il y a plus d’un siècle et s’est achevée le 16 mars 2017. La tribu défendant le fleuve a obtenu pour lui un statut de « personne morale » auprès de la justice de Nouvelle-Zélande.

Rédigé par Maylis Choné, le 17 Mar 2017, à 10 h 15 min

Aucun cours d’eau au monde ne possède ce statut juridique. Depuis le 16 mars 2017, le Whanganui, troisième plus long fleuve de Nouvelle-Zélande, a été reconnu comme une entité vivante, ayant une personnalité juridique.

Le fleuve Whanganui est devenu une entité vivante

Le Whanganui est considéré comme sacré par la tribu Maori qui vit sur ses rives. Depuis plus d’un siècle – la bataille a commencé en 1870 -, cette tribu lutte auprès des tribunaux pour que ce fleuve soit doté d’une personnalité juridique. C’est aujourd’hui chose faite. Le 16 mars, le fleuve est devenu une « entité vivante ».

Et c’est une première mondiale. « Il aura sa propre identité juridique, avec tous les droits et les devoirs attenants », a déclaré le ministre de la Justice de Nouvelle-Zélande, Chris Finlayson. « Cette approche qui accorde à un fleuve une personnalité juridique est unique ». La justice reconnaît ainsi l’attachement ancestral profond entre la tribu Maori et le fleuve.

maori

© Yevgen Belich Shutterstock

Un grand pas pour la protection du fleuve

Le fleuve est donc considéré comme un être vivant, une personne morale. Plus concrètement, cela lui confère le droit d’être défendu à l’avenir par deux avocats : l’un issu de la tribu Maori, l’autre du gouvernement. « Le fleuve a droit au respect au même titre que tous les êtres vivants », précise Édith Patrouilleau, de l’association de défense des Indiens d’Amérique.

Les Maori pourront désormais davantage prendre soin de leur fleuve. En effet, la tribu a reçu la somme de 80 millions de dollars néo-zélandais (soit 52 millions d’euros) pour compenser les frais de justice engagés depuis des années. Elle bénéficie également d’une enveloppe de 30 millions de dollars pour améliorer l’état du cours d’eau.

Illustration bannière : Le Whanguani – © Ross Gordon Henry Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Effectivement!!! C’est admirable qu’ils ont montré l’exemple. Félicitations à eux et Courage à nous car il n’y a pas de créature inférieure, juste des êtres humains aveugles et trop orgueilleux/égoïstes pour réaliser combien ils se mentent, se trompent et se font du mal eux-mêmes et tout seul …….

  2. Tous les fleuves et rivières devraient etre sacrés et obtenir ce statut! Ce serait un grand pas en avant pour sauver la planète.

Moi aussi je donne mon avis