Le 8 mars, une journée mondiale pour les femmes et leurs droits

La journée de la femme ou plutôt journée des femmes, aussi appelée Journée internationale des droits des femmes, sera comme chaque année, l’occasion de réclamer une égalité réelle, fondée à la fois sur les luttes des femmes seules et sur les luttes communes avec les hommes, au-delà de la dénonciation des injustices et des violations de la dignité.

Rédigé par Séverine Bascot, le 6 Mar 2019, à 8 h 35 min

Comme chaque année, le 8 mars marque la Journée internationale des droits des femmes, abrégée en « Journée de la femme », ou plus exactement « Journée des femmes » multiples et plurielles. Le thème choisi par l’ONU pour cette 42e journée mondiale de lutte des femmes pour l’égalité des droits 2019 est : « Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement », afin de faire progresser l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes.

Journée de la femme : vers une libération mondiale de la parole des femmes, plus libre et plus forte

Les inégalités femmes-hommes se logent toujours dans de nombreux secteurs. Sans même parler des écarts de salaires, les femmes sont sous-représentées dans de nombreux domaines dont notamment ceux de la science, de la technologie, de l’ingénierie, des mathématiques et du design… Pourtant pour façonner les sociétés de demain, les femmes avec leurs idées et expériences sont primordiales dans la conception et la mise en oeuvre d’innovations.

Penser équitablement, bâtir intelligemment, innover pour le changement

Cette journée spéciale s’adresse « aux grands de l’industrie, aux jeunes pousses ou start-ups qui changent la donne, aux entrepreneurs sociaux, à toutes celles et à tous ceux qui militent en faveur de l’égalité des sexes, aux femmes innovatrices, afin d’envisager comment l’innovation peut aider à éliminer les obstacles et à accélérer le progrès vers l’égalité des sexes, encourager les investissements dans des systèmes sociaux sensibles à la dimension de genre et bâtir des services et infrastructures adaptées aux besoins des femmes et des filles ».

Il s’agit donc cette année de réfléchir aux moyens innovants qui font avancer l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes… surtout dans les domaines de la protection sociale, de l’accès  aux services publics et de la construction durable.

Le saviez-vous ?

D’après l’Insee, l’écart de salaire moyen entre les femmes et les hommes en France, s’élève à 10 % à emploi équivalent. En moyenne, les revenus des femmes restent inférieurs de 26 % à ceux des hommes : une différence de revenus globale qui n’a évolué que de trois points en vingt ans !
journée femmes

Si, on reporte cette différence sur une journée de travail standard, cela revient à dire que les femmes cessent d’être payées à 15h40 chaque jour ! En France toujours, 80 % des femmes occupent des emplois précaires.

Cette journée est également l’occasion de réfléchir aux manières d’accélérer le Programme 2030 des Objectifs de Développement Durable (ODD) notamment les articles 4 (assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie) et 5 (parvenir à l’égalité des sexes et autonomiser toutes les femmes et les filles).

Concrètement, que va-t-il se passer le 8 mars ?

Un appel à mobilisation de lutte contre cette inégalité baptisé « 8 mars 15h40 l’heure des comptes » est de nouveau lancé par des organisations, syndicats, ONG, associations féministes et de jeunesse pour dénoncer ce état de fait : le 8 mars à 15h40, les  travailleuses françaises pourront cesser de travailler et se réunir dans tout l’Hexagone pour dénoncer ces inégalités.

journée femme

Relevez le défi de la #Journéedesfemmes sur les réseaux sociaux !

Bien que l’Histoire soit aussi écrite par les contributions de femmes pionnières, elles sont bien souvent négligées. Pour la Journée internationale des femmes, agissons afin d’accroître leur visibilité et leur reconnaissance.

On peut suivre les comptes @ONUFemmes pour vivre en direct les différents événements et partager des contenu sur les réseaux sociaux.

Sur Facebook, on pourra relever l’un des défis quotidiens, que ce soit de trouver une femme sur les monnaies ou bien de partager le nom d’une rue qui porte celui d’une femme dans les villes. Un nouveau défi sera partagé chaque jour !

Changez la photo de couverture de votre page Facebook et de votre compte Twitter avec les banderoles disponibles en anglais, espagnol et français

Sur Twitter, les émoticônes qui apparaissent automatiquement sur le hashtag officiel #Journéedesfemmes lors de la publication d’un tweet, seront changeantes !

Pour en savoir plus, rendez-vous ici

Article mis à jour et republié
Illustration bannière : Manifestation pour les droits des femmes à Paris – © Séverine Bascot
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis