Indonésie : des récifs coraliens gravement endommagés

Un bateau de croisière ayant dévié sa trajectoire a percuté des récifs coralliens près de Raja Ampat, en Indonésie.

Rédigé par Anton Kunin, le 15 Mar 2017, à 11 h 15 min

L’accident s’est produit après que le navire eut été immobilisé suite à une marée basse. L’équipage a alors appelé à l’aide un bateau remorqueur : l’opération de halage qui s’en est suivie a causé des dégâts encore plus graves.

Raja Ampat : les coraux ont été détruits en moins d’une journée

Une première évaluation fait état de 1.600 m2 de récifs coralliens endommagés. Les poissons, jadis nombreux dans ces récifs, n’y sont plus, ont constaté les premiers scientifiques dépêchés sur place. La régénération de ces coraux pourrait prendre 10 à 100 ans.

L’accident s’est produit près de l’archipel indonésien de Raja Ampat, réputé pour ses coraux, et où des milliers de touristes viennent chaque année pour pratiquer la plongée. Certains habitants y sont pêcheurs ou agriculteurs, mais ils travaillent en majeure partie dans le tourisme.

« La destruction des récifs coralliens de Raja Ampat, façonnés par la nature depuis des siècles, a lieu en moins d’un jour », a déclaré le ministère indonésien des Affaires maritimes dans un communiqué. Dans la loi indonésienne, la destruction de ressources naturelles telles que les récifs coralliens, les forêts et la tourbière, est un acte criminel puni de trois ans d’emprisonnement.

L’équipage de Caledonia Sky a préféré quitter le pays

Le bateau de luxe Caledonia Sky, auteur de l’accident, est un navire de 4.200 tonnes, doté de 57 cabines. Il appartient à la société britannique Noble California. Au moment des faits, il accueillait 102 passagers et 79 membres de l’équipage.

Les autorités indonésiennes ont d’ores et déjà déclaré qu’à l’issue de l’évaluation des dégâts, elles réclameraient une compensation à l’exploitant britannique du bateau. Dans un entretien avec le site Mongabay(1), Ricardo Tapilatu, l’un des scientifiques chargés de cette évaluation, a avancé un chiffre entre 1,2 et 1,8 million d’euros. Sur Internet, une pétition circule afin que Noble California non seulement règle les dommages, mais aussi participe à la restauration de ces coraux.

Des images des dégâts occasionnés sur cette vidéo (en Indonésien)

L’équipage du bateau, pour sa part, a choisi de ne pas attendre les résultats des expertises et a poursuivi sa route vers Bitung, au nord-ouest de l’Indonésie, et se trouve actuellement aux Philippines.

Illustration bannière © Keat Eung – Shutterstock

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis