Les frontières planétaires qui menacent l’environnement

Rédigé par Annabelle, le 5 Jan 2013, à 15 h 02 min

Qu’est ce que le concept de frontières planétaires ? Cette expression rassemble en réalité 9 seuils biophysiques de la Terre qu’il ne faut pas dépasser, sous peine de causer notre perte. Les frontières sont constituées des composants et des processus du système terrestre, indispensable au développement de la Planète. Ces éléments sont les conditions sine qua non d’un fonctionnement favorable de la Terre, malgré les activités humaines. Problème : sur les 9 seuils, 3 ont déjà été franchis.

Les activités humaines transforment la Planète

Le concept de frontières planétaires a été développé par le scientifique suédois Johan Rockström du Centre de résilience de Stockholm et Will Steffen de l’Australian National University.

En 2009, ils ont tenté de définir dans une étude « un espace de fonctionnement sécurisé pour l’humanité » à destination de la communauté internationale, des gouvernements, des ONG, de la communauté scientifique, etc. Ce cadre est ainsi fondé sur les résultats de recherches scientifiques. Ceux-ci nous apprennent que depuis la révolution industrielle à la fin du XIXème siècle, les activités humaines n’ont fait que modifier et menacer fortement l’environnement.

Aujourd’hui au XXIème siècle, nous devons faire face à un changement global, et pas seulement climatique.

Les frontières planétaires sont donc un indicateur, qui évoque l’empreinte écologique et qui nous donne les informations pour un développement durable sur Terre. En dépassant ces frontières, le système dans lequel nous évoluons ne pourra plus fonctionner car il ne sera plus compatible avec nos activités.

3 seuils planétaires déjà dépassés

Jusqu’à présent, neuf « frontières planétaires » ont été proposées, représentées dans le schéma ci dessous : le changement climatique, la couche d’ozone dans la stratosphère, l’acidité des océans, les transformations de l’occupation du sol, la perte de biodiversité, la consommation d’eau douce, les cycles de l’azote et du phosphore, la pollution aux aérosols atmosphériques et la pollution chimique.

Les frontières planétaires © Nature

La zone verte correspond à l’espace dans lequel l’humanité peut fonctionner sans danger. Le schéma indique en rouge les 3 domaines pour lesquels nous sommes sortis de la zone de sécurité, à savoir le changement climatique, le cycle de l’azote et la perte de biodiversité.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Passionnée de voyages et de rencontres en tout genre, j'adore prendre mon sac-à-dos et voir ce qui se passe ailleurs ! Consommer responsable est devenu une...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis