Les Filles du Facteur : une association qui donne du sens au recyclage du plastique

Rédigé par Eva Souto, le 13 Aug 2014, à 17 h 18 min

L’association Les Filles du Facteur a trouvé une manière originale et créative de recycler le plastique : l’activité de crochet des sacs plastiques recyclés. Cette activité leur permet de revaloriser le plastique mais aussi de procurer des sources de revenus aux femmes qui sont en situation de précarité. Une belle action qui a du mérite.

Les Filles du Facteur : une idée originale de la styliste d’accessoires Delphine Kohler

Facteur CélesteLes Filles du Facteur viennent de loin. Et pour cause, l’initiative est née au début des années 1990.

A ce moment-là, Delphine Kohler, styliste d’accessoires lance Facteur Céleste, une marque qui se fait connaître en 1994 et qui revisite la conception de la tong ancestrale japonaise, le zori.

Une boutique s’ouvre à Paris, rue Quincampoix. Facteur Céleste se veut une marque porteuse de sens, éthique et qui réhabilite la fabrication main et les savoir-faire en voie d’extinction.

picto-etoile-paragraphe Les Filles du Facteur : une association qui donne du sens au recyclage du plastiqueDepuis ses débuts, elle se préoccupe de recyclage et de travail équitable. Et cela, dans une volonté de « soutenir la pleine réalisation des potentialités – sociales, culturelles, artistiques – des individus, principalement des femmes et des enfants, notamment en situation difficile ».

Facteur Céleste passe sous la coupe les Filles du Facteur

Delphine Kohler

Delphine Kohler

Faute à la crise, la boutique parisienne doit fermer ses portes mais Delphine Kohler ne baisse pas les bras.

En 2008, elle lance les Filles du Facteur.

L’association fait le lien entre la France et l’Afrique, entre les filles d’ici et de là-bas.

Delphine Kohler explique « les fans n’ont pas accepté que ce lieu disparaisse. On a formé cette association pour en maintenir la dynamique, dans le but de promouvoir la singularité des choses fabriquées à la main et d’en faire une activité rentable pour celles qui n’ont pas accès aux machines et à l’emploi. C’est de l’entrepreneuriat social : le crochet, c’est simple, ça ne coûte rien, on favorise la valorisation de nos déchets et les femmes peuvent le pratiquer chez elles, jusque dans les champs en milieu rural, par exemple ».

Les Filles du Facteur : le projet « recyclagesacplastic »

Sacs plastiquesLe projet « recyclagesacplastic » comporte l’ensemble des valeurs d’une philosophie basée sur l’écologie et l’aide au développement : protection du savoir-faire « à la main », environnement, éducation, problèmes de santé et de l’enfance défavorisée pour le sud, autonomie des femmes immigrées dans les banlieues pour le nord.

Ainsi, la communication établie entre femmes du nord et femmes du sud conduit à une prise de conscience mutuelle et élargit le champ d’action des échanges entre cultures.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

2 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour j’aimerais avoir votre adresse …?…j’aimerais partager avec vous..j’ais vu votre émission aujourd’hui à la télévision

    Marie Madeleine

  2. Je suis responsable de l’Association Générations Solidaires Vauréal qui a créé le Premier Repair Café en Val-d’Oise [voir: http://annuaire.repaircafe95.fr/%5D.
    Le 15 novembre, l’association organise un Repair Café Géant. Je propose un Stand de démonstration à l’association les Filles du Facteur.
    La Manifestation a lieu le 15 novembre au Gymnase des Toupets avenue Louise Michel 95490 Vauréal Elle se déroule de 10h à 17h. Merci de confirmer votre acceptation le plus rapidement.
    Solidairement

Moi aussi je donne mon avis