Faire le ménage endommage plus les poumons que de fumer !

Une étude récente établit un lien entre les produits ménagers et la diminution des fonctions respiratoires chez les personnes faisant le ménage chez elles ou travaillant comme agent d’entretien.

Rédigé par Maylis Choné, le 19 Feb 2018, à 10 h 00 min

Faire le ménage accélérerait le déclin pulmonaire des femmes selon une étude menée pendant vingt ans en Norvège et publiée dans l’American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine

Les poumons abîmés par les produits ménagers

L’étude menée par des chercheurs de l’université de Bergen en Norvège a permis de comprendre que les personnes faisant le ménage chez elles ou travaillant comme agent d’entretien voyaient leur fonction pulmonaire décliner plus rapidement que celles qui ne faisaient pas le ménage. Au cours de l’étude, qui a duré 20 ans, 6.235 personnes (hommes et femmes) ont été suivies.

La quantité totale qu’une personne peut expirer de force (capacité vitale forcée) et le volume expiratoire maximal par seconde (VEMS) ont diminué plus rapidement, chaque année, chez les personnes qui font régulièrement le ménage. Un constat qui ne touche que les femmes ! En effet, les hommes qui travaillent comme agents d’entretien ne rencontrent pas ce déclin accéléré de la fonction pulmonaire.

Faire le ménage, plus dangereux que fumer ? © Levent Konuk

L’équivalent de vingt paquets de cigarettes par an

Faire du ménage revient, pour une femme, à fumer 1 paquet de cigarettes par jour pendant 10 à 20 ans. En cause, les produits chimiques, irritants pour les muqueuses tapissant les voies respiratoires, utilisés pour faire le ménage. « Un résultat qui n’est guère surprenant  quand vous pensez que vous inhalez de petites particules d’agents de nettoyage qui sont destinés à nettoyer le sol et non vos poumons », explique l’un des auteurs de l’étude.

Le taux de femmes touchées par l’asthme est également plus élevé chez les femmes qui font du ménage à la maison (12,3 %), au travail (13,7 %) que chez les femmes qui ne touchent pas aux tâches ménagères. Les scientifiques recommandent l’utilisation de chiffons microfibres, d’eau ou de produits ménagers naturels.

Illustration bannière : Produits d’entretien – © Chutima Chaochaiya
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




2 commentaires Donnez votre avis
  1. Cet article est du grand délire!!!!!

    • Vous ne vous sentez probablement pas concerné, vous ne devez pas faire le ménage…!

Moi aussi je donne mon avis