Les énergies renouvelables en Allemagne pour la première fois en tête !

Rédigé par Jean-Marie, le 23 Oct 2014, à 12 h 21 min

L’arrêt du nucléaire en Allemagne a eu des conséquences inattendues comme le regain d’utilisation et d’extraction du charbon. Mais il n’a pas interrompu la marche en avant vers plus d’énergies renouvelables dans le mix énergétique allemand. Pour la première fois en 2014, celles-ci devraient être la première source de production électrique outre-Rhin.

Les énergies renouvelables en Allemagne en première position

 actualités énergies renouvelablesCette année en Allemagne, les énergies renouvelables pourraient donc – et pour la première fois de l’histoire ! – devenir la principale source de production d’électricité. Une bonne  nouvelle dans le contexte de réchauffement climatique.

Sur les 3 premiers trimestres 2014 la production d’électricité d’origine renouvelable (éolien, solaire, hydroélectrique, bioénergie)  a dépassé celle issue du lignite. Les énergies renouvelables représentent au total 27,7 % de l’électricité consommée dans le pays.(1)  Selon ces données d’Agora, en septembre 2014 :

  • le lignite représente 26,3 % de la production d’électricité allemande,
  • suivi par le charbon (18,5 %)
  • l’énergie nucléaire (16 %).

Concernant les énergies renouvelables, l’énergie éolienne contribue à 9,5 %, la biomasse à 8,1 % et l’énergie solaire à 6,8 %.

eoliennes-allemagne-cc-benefit-of-insight

L’électricité verte en tête

Selon l’Institut Fraunhofer, sur les 6 premiers mois de 2014, la production d’électricité verte était déjà en première place.

De nouveaux records journaliers

  • Le 6 juin 2014 a été la journée où les rendements d’énergie solaire ont été les plus forts jamais obtenus : à 13h, 24,2 gigawatts d’électricité solaire ont été injectés dans le réseau, soit la production d’environ 20 centrales nucléaires.
  • Le 11 mai 2014, l’énergie éolienne et solaire, l’hydroélectricité et la biomasse ont produit 44 gigawatts d’électricité, environ les trois-quarts de la consommation totale d’électricité.

Il faut dire que les circonstances s’y sont prêtées : la consommation énergétique était en baisse du fait d’un hiver plutôt clément. Les centrales électriques, au charbon et gaz, n’ont pas eu à produire autant que d’habitude ce qui a fait baissé la l’électricité issue des centrales au gaz à 10,4 %.

Cette évolution découle directement du fait qu’il existe un décalage important entre le prix du gaz et de l’électricité. Ce décalage entraîne une chute de la rentabilité des centrales à gaz, très coûteuses.

énergies renouvelables en Allemagne

Parallèlement, le développement des énergies renouvelables s’est vigoureusement poursuivi, les Autorités leur donnant la priorité d’accès au réseau électrique. Autre facteur important, le prix très bas du charbon des Etats-Unis qui le rend plus compétitif que le gaz pour produire de l’électricité

Malgré ce poids plus grand des énergies renouvelables dans le mix énergétique allemand, la taxe sur les énergies renouvelables (2) pourrait diminuer pour la première fois en 2015. Pour une consommation annuelle de 3500 kWh, chaque foyer allemand paie aujourd’hui environs 220 euros.

*Cela me donne une idée

Charbon, pourquoi l’Allemagne devrait imiter la Chine

Extinction des ressources : la fin du charbon

(1) Selon Agora Energiewende, une plate-forme de réflexion et d’échange.
(2) 6,24 cents le kilowattheure

Source : Frankfurter Allgemeine Zeitung (FAZ) “Okoenergie überholt Braunkohle – erstmals Stromquelle Nummer 1”

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

9 commentaires Donnez votre avis
  1. eh oui ! c’est vrai l’allemagne devant l’espagne ou l’italie en energie solaire …
    par contre je me demamde si il n’y a pas une erreur de calcul 9,5+8,1+6,8=24,4% et non pas les 27,7% attendue ?

    “On récolte que ce que l’on saime”
    @ mr thuillier charmet

  2. Une autre blague:
    extrait de l’article ci dessus:
    “le 6 juin 2014 à 13h, 24,2 gigawatts d’électricité solaire ont été injectés dans le réseau, soit la production d’environ 20 centrales nucléaires.”

    Et à 21h tout était retombé à 0…..les tranches thermiques au lignite (le plus polluant des combustibles) ont pris la relève pour assurer les GWh manquants sur le réseau

    Remarque au passage qui démontre l’ignorance de l’auteur de cet article: le terme “produire 24 Gigawatts” est une ineptie sans nom, on produit des GWh les GW (gigawatts) représentent une puissance installée et non une production …100 millions de gigawatts à l’arrêt ne produiront jamais que 0 Kwh ce qui arrive à 75% du temps avec le renouvelable gadget.
    CQFD

  3. Cette blague !!
    Manipulation de chiffres sans aucun scrupule pour faire croire au bobos que leurs gadgets servent à quelque chose:
    – l’éolien et le solaire ensemble ne représentent que 16,3% le reste c’est de l’hydraulique pour une majeure partie du renouvelable et en plus c’est du ponctuel, il nous faudrait le bilan d’une année

    – le fossile (charbon et lignite ) plafonne toujours à presque 45%
    Vu le taux de charge ridicule des gadgets à vent et autres panneaux (20% au mieux) ces chiffre n’évolueront quasiment plus, c’est physique et ne peut être autrement.

  4. , c’est vrai que plutôt que penser pognon, penser Terre… l’éolienne ca ne l’abîme pas, et pour l’esthétique,… ben entre ça et Hirochima, je préfère ca.

  5. et ils achètent pour combien d’électricité d’origine nucléaire à l’étranger? car la ils ne parlent que de la production intérieure!

  6. Il faut surtout savoir que la production d’électricité grâce au charbon est le fruit des gros entreprises énergétiques pour de simples profits immédiat face à leur perte de puissance face à la transition énergétique en marche: plus de 50% des ENR proviennent de coopératives citoyennes et PME, ces gros entreprises ne représentent que 7% des installations.. Il faut souligner le changement profond qu’opére cette transition allemande: gouvernance citoyenne et partage des bénéfices, fin du monopole.

    Rendez-vous dans 20 ans en France avec la fin du monopole EDF !

  7. C’est une façon détournée de présenter la production d’électricité en Allemagne.
    Si on fait la somme du lignite et du charbon, 2 énergies fossiles et très polluantes, cela fait près de 45%! bien au-delà des énergies renouvelables!!

    • Exact ,mais ils sont très bien partis puisque les renouvelables en sont déjà à 27,7% de la production d’électricité !
      C’est avec des raisonnement comme le votre que nous empoisonnons peu à peu la terre avec des radioéléments qui ne disparaîtront pas avant plusieurs milliers d’années ! !

    • @BERNARD C’est donc en manipulant les statistiques qu’on sauvera la terre?

Moi aussi je donne mon avis