Electricité et gaz : les Français toujours frileux ?

Rédigé par Mark, le 6 Mar 2013, à 17 h 34 min

Les Français restent toujours majoritairement fidèles à EDF et GDF Suez, malgré l’ouverture à la concurrence.

Les fournisseurs d’énergie alternatifs grignotent une part de marché

panneaux photovoltaiquesLa Commission de régulation de l’énergie (CRE) a publié son observatoire trimestriel. Ainsi, environ 90 % des Français restent clients de EDF et GDF Suez sans passer à la concurrence. Les opérateurs alternatifs restent en retrait.

En ce qui concerne l’électricité, ce sont 92 % des consommateurs, particuliers et autres sites confondus (soit 69 % de la consommation nationale de courant) qui restent abonnés auprès de EDF. Les particuliers passent cependant plus à la concurrence, avec plus de 75.000 clients supplémentaires pour une offre alternative par trimestre en 2012.

Un premier bilan anniversaire après l’ouverture à la concurrence

Le marché s’est ouvert il y a plus de cinq ans. Actuellement, 2,1 millions de particuliers, sur un total de 30,8 millions, sont en offre de marché, la plupart chez un fournisseur alternatif. Cela représente environ 7 % des particuliers.

Les concurrents rappellent que EDF exploite le parc nucléaire français, accès que n’ont pas les fournisseurs d’énergie alternatifs. EDF revend le quart de sa production d’électricité.

Plus de concurrence pour le gaz

gaz naturelEn ce qui concerne le gaz naturel, pas de problème de structure de ce genre. Ainsi 83 % des sites restent fidèles à GDF Suez, soit 39 % de la consommation nationale.

Les deux autres tiers de la consommation en gaz nationale est fournie par des offres de marché. Les plus grands consommateurs de ce secteur alternatifs restent néanmoins les entreprises et les industriels. La concurrence peine plus auprès des particuliers : 1,7 million de sites en offre de marché sur un total de 10,6 millions, avec 1,2 million chez un fournisseur alternatif. Au total, 11,3 % des particuliers ont choisi un fournisseur alternatif. 2012 a néanmoins vu cette tendance s’accélérer avec 87.000 nouveaux clients en offre de marché.

Le tarif des offres alternatives reste plus bas que celui des offres historiques : on constate une différence d’en moyenne 4 % pour l’électricité par rapport au tarif réglementé, et 10 % pour le gaz.

*

Je réagis

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Quand il n'écrit pas, Mark jardine ! Partageant son temps entre Dijon et Londres, il met au service ses compétences pour faire avancer le monde vers un...

6 commentaires Donnez votre avis
  1. On associe souvent EDF à GDF. Et pour cause, ces deux entreprises étaient les seuls fournisseurs d’électricité et de gaz en France jusqu’à il y a encore quelques années. Mais, savez-vous ce qui différencie aujourd’hui EDF et GDF ?

  2. Quand ces opérateurs vendent de l’électricité verte à des prix prohibitif, je voudrait bien savoir quel est la quantité vendue par rapport à la production, sachant que dans le réseau EDF on trouve de l’électricité d’origine nucléaire, fuel, charbon, hydraulique et tout petit peu de vert, j’ai l’impression que tous ces vendeurs d’énergie verte s’en mettent plein les poches en exploitant cet argument.

  3. bonjour,la concurrence parlons en,depuis que l’edf a été a moitié privatisée il faut rétribuer les actionnaires et toutes les prévisions de prix du kw qui avaient été faites lors de la construction et l’amortissement des centrales (y compris le démentelement des centrales nucléaires)ont été explosés par les dividendes versés a ces actionnaires.de plus l’edf est obligée de vendre le courant
    a la concurrence au dessous du prix de revient!!!!!!!

  4. Je suis chez Enercoop depuis bien 4 ans maintenant. C’est le seul fournisseur vraiment vert (pas vert avec le nucléaire par exemple !). Ils sont d’ailleurs reconnus comme seule fournisseur sérieux niveau écologie par les assoc écolo donc Greenpeace. C’est une coopérative, assez petite mais qui monte constamment. Niveau inscription y a rien à fournir si ce n’est ses coordonnées, ils gèrent le reste. Je n’ai jamais eu aucun soucis avec eux et mon argent suit mes convictions. Je n’ai jamais regretté mon choix.

  5. J’avais changé pour le gaz, j’ai fini par faire pareil pour l’électricité (choisi énergie verte donc 0% bénéf par rapport à EDF, mais tant qu’à payer autant, pourquoi pas chez un autre).
    Certains disent (sur le web) qu’EDF gère bien le réseau, les intempéries, donc restent ! Je leur ai signalé que c’est ERDF qui gère le réseau, et pas EDF, que tout autre fournisseur passe par ERDF, donc ça ne change rien.
    D’autres disent que ça leur ferait gagner QUE 60 euros par an. Ah ah ! C’est déjà ça (presque 500F !).
    Facile pour changer de fournisseur, on donne numéro de compteur de la facture, et le nouveau gère la résiliation chez l’ancien, pas de paperasse supplémentaire, de recommandé, cent fois plus simple que pour changer de banque !!!!!
    (seul bémol chez Antargaz, peu nombreux ? Par internet, ne pas espérer de réponse avant trois mois, d’après mon expérience, on ne sait même plus ce qu’on avait demandé. Le téléphone, ça fonctionne, ouf !)

  6. Non pas frileux, mais aucune représentation de la concurrence, et, la concurrence ne possède pas les lignes. En cas de problème, se ne sera pas de sa faute mais celle d’EDF ERDF;

Moi aussi je donne mon avis