El Hierro : première île au monde autonome en énergie

Rédigé par Eva Souto, le 7 Jun 2014, à 9 h 46 min

C’est un petit coin de paradis situé dans l’archipel des Canaries. El Hierro, qui peut déjà compter sur une situation géographique plutôt favorable, pourra bientôt se targuer… d’être 100 % autonome en énergie ! Et cela, à compter de la fin de cette année ! Allons jeter un coup d’oeil dans un endroit où il fait bon vivre !

El Hierro : une île autonome sur le plan énergétique grâce à l’éolien et à l’hydraulique

El Hierro 1Parfois nommée « île de Fer » en français, l’île El Hierro est une île d’origine volcanique d’une surface de 279 kilomètres carrés qui abrite 11 000 âmes.

Située dans l’archipel des Canaries, elle s’apprête à devenir la première île au monde 100 % autonome grâce aux énergies renouvelables.

L’endroit est idéal pour tester un système de production à base d’énergies renouvelables : il est petit et a l’avantage d’avoir une consommation faible. Et pour arriver à cet exploit, elle mettra en marche d’ici à la fin du mois de juin, une centrale hydro-éolienne.

Une centrale hydro-éolienne au coeur de l’exploit du durable

Centrale El HierroLa centrale hydro-éolienne de l’île El Hierro effectue actuellement des essais grandeur nature.

Suite à quoi elle devrait être inaugurée officiellement fin juin.

Comme en témoigne Cristina Morales, porte-parole de la centrale Gorona del Viento, « la centrale introduira l’énergie dans le système de manière progressive. Si tout se passe bien, nous pourrons arriver à 100 % de l’énergie de l’île fournie par ce biais à la fin de l’année ».

Gorona del Viento : une centrale hydro-éolienne qui a un coût…

argent-monnaie-euros-billets El Hierro : première île au monde autonome en énergieLe budget accordé au projet de centrale a atteint les 80 millions d’euros.

Gorona del Viento est ainsi détenue à 60 % par les autorités locales de l’île, à 30 % par le producteur d’électricité Endesa, filiale du groupe italien Enel, et à 10 % par l’Institut technologique des Canaries.

En combinant deux énergies, celle de l’éolienne et celle de l’hydraulique, elle assure une production constante d’énergie. Et cela, à un coût bien plus bas que l’énergie actuelle (nb : l’île fonctionne presque exclusivement avec des sources d’énergie conventionnelles).

… mais qui va permettre de réaliser des économies !

Eoliennes El  HierroLa centrale hydraulique et le parc éolien disposent d’une capacité de 11,5 mégawatts chacun.

Soit plus que la consommation de l’île, à savoir 8 mégawatts en heure de pointe.

Cristina Morales précise « le gouvernement a calculé qu’il peut économiser 80 millions d’euros en vingt ans grâce à cette centrale ».

En revanche, il est à noter que les factures électriques des habitants de l’île devraient rester les mêmes, car le prix de l’électricité pour le consommateur est identique sur tout le territoire espagnol.

fleche-El Hierro : première île au monde autonome en énergiePar contre, le gain devrait leur revenir mais de manière indirecte. C’est-à-dire via la rétribution à la centrale de cette énergie propre via le gestionnaire du réseau électrique (la centrale vendra l’électricité produite en trop au gestionnaire du réseau).

> Suite : El Hierro : une île idéalement placée pour le développement durable

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Eva est passionnée d’écriture. Elle est sensible aux sujets de société, et en particulier, à ceux qui touchent au développement durable, au commerce...

4 commentaires Donnez votre avis
  1. Dommage que l’Ile va être engloutie par la montée des océans.

    • si vous etiez passé par là, vous auriez sans doute remarqué l’altitude de 1300m d’El Hierro…

  2. Est-ce donc si difficile de promouvoir partout toutes les énergies renouvelables utilisables. On voit bien qu’il s’agit de faire des projets réalistes, c’est à dire sur de petites échelles mais multiples et spécifiques par régions par exemple. Et la récupération du méthane de la biomasse, disponible partout en grande quantité, qu’en fait-on aujourd’hui ??? rien ou quasiment sinon la renvoyer dans l’atmosphère et augmenter grandement les gaz à effet de serre. Le méthane est un des plus important ( déchets en tous genres fermentescibles, agricoles, d’élevage, des ordures ménagères etc etc). ALORS que cela fait plus de trente ans que j’ai proposé des unités clefs en main (taille conteneurs )pour récupérer, gaz, chaleur, électricité et compost, RIEN. Merci les grands groupes pétroliers et énergétiques qui bloquent indirectement toutes les innovations en ce domaine ou les récupère pour les mettre au placard. Merci de m’avoir lu. Suis toujours disponibles pour toutes les îles du monde qui ont besoin de recycler et de propreté. Me contacter. par réponse. Jean SAGUI de LODZ France jean.sagui216@orange.fr

    • Salut. Sans te manquer de respect, t’est un ancien Baba cool du Larzac ???? Parce que si ma mémoire est bonne cela se faisait dans le Larzac.

Moi aussi je donne mon avis