Déforestation : le Brésil dépassé par l’Indonésie

Rédigé par Alan, le 9 Jul 2014, à 18 h 21 min

A priori, on ne sait pas très bien si on peut regarder cette information sous l’angle du verre à moitié plein  ? Le Brésil moins catastrophique que l’Indonésie en terme de déforestation, est-ce le signe d’une amélioration coté brésilien ou d’une aggravation coté indonésien ?

La déforestation s’accélère en Indonésie

Déjà en 2005, on déplorait les effets de la déforestation sur le paysage indonésien. Entre 1990 et 2005, un quart de la surface forestière indonésienne avait disparu. A l’époque, le pays comptait 88.495.000 hectares de forêt.

A l’heure actuelle, près de la moitié de la surface (terrestre) du pays comporte des forêts mais le pays en perd 1,18 million d’hectares chaque année, selon les informations du ministère de la Forêt.

foret-amazonienne-amazonie-bresil-deforestation-01

La forêt amazonienne, elle, reste sous surveillance : la déforestation y fait encore rage.

Et on a atteint le stade où l’Indonésie abat deux fois plus d’arbres que le Brésil, pourtant numéro un es abattage de forêt vierge pendant des années… C’est le résultat d’une étude parue dans le magazine Nature Climate Change (« changement climatique« )1, une des publications du groupe Nature.

La forêt vierge en danger

L’équipe de Belinda Margono a étudié les forêts indonésiennes, et notamment les images satellite de 2000 à 2012. L’étude montre que le pays, composé de 13.466 îles, a perdu 6,02 millions d’hectares de forêt originelle en 12 ans (l’équivalent de 2/3 de la surface du Portugal).

Outre la forêt en elle-même, ce sont ses habitants qui disparaissent, puisque de nombreuses espèces végétales et animales y ont leur habitat exclusif (à l’image des orangs-outans ou des tigres de Sumatra), et sont en danger.

sumatra-orang-outanEn cause : essentiellement le commerce du bois et les plantations d’huile de palme en augmentation massive, ce qui avait poussé des personnalités indonésiennes à lancer une pétition d’ampleur internationale : orangs-outans vs mines et huile de palme

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Ayant parmi ses passions la musique, la photographie, et les différentes cultures du monde, Alan est journaliste, webmestre et photographe, principalement...

12 commentaires Donnez votre avis
  1. bonjour , je vis au bresil depuis plus de 5 ans …. et le connait a plus de 25 …. pffff les europeens sont loin d imaginer ce qui se passe au Bresil!!!
    il faudrait commencer a empecher les entreprises eu et usa de venir ici pour detruire tout sur leur passage !!!! mais ils ont le pognon…alors vous savez quoi….
    la vie ici n est pas facile , la majorite vit dans la misere alors les empecher de vivre parcequ ils coupent des arbres…. mort de rire!!! et si on vous retirait votre salaire vous feriez quoi (deja que le salaire n est pas bien gros tout au plus 400R$ ou l equivalent de 150 eur.. par mois)
    mais monsanto , pioneer , granol , louis dreifus etc… eux paient 2000 R$ pour foutre le feu a la forest et ensuite planter du soja… a mediter messieus les politiques de l eu et de l usa…

  2. Merci pour votre article. Je suis tombé hier sur France Info sur une courte émission à propos d’une entreprise en France, Forest Finance qui justement œuvre à la reforestation des forêts tropicales en Amérique Latine essentiellement et au Vietnam (déjà 15 000 clients qui ont investi). En préservant la biodiversité ! Il ne s’agit pas de monoculture d’eucalyptus destructrice des sols, mais bien d’une forêt mixte, où la biodiversité est préservée.
    L’idée qui me parait intéressant c’est que celle-ci ne traque pas les dons pour planter différentes essences mais et également rentable pour les épargnants. A travers le Livret Arbre, l’épargnant investit dans le reboisement des forêts tropicales et perçoit en retour un rendement de 4 à 8%/ an de la vente du bois émanant des éclaircies. Je trouve l’idée intéressant, effectuer une geste utile pour notre planète mais aussi rentable pour nos bourses.

  3. Merci pour votre article. Je suis tombé hier sur France Info sur une courte émission à propos d’une entreprise en France, Forest Finance qui justement œuvre à la reforestation des forêts tropicales en Amérique Latine essentiellement et au Vietnam (déjà 15 000 clients qui ont investi et on entend peu parler de cette entreprise dans les médias).

    franceinfo.fr/emission/modes-de-vie/2013-2014/modes-de-vie-du-09-07-2014-07-09-2014-14-15

    En préservant la biodiversité ! Il ne s’agit pas de monoculture d’eucalyptus destructrice des sols, mais bien d’une forêt mixte, où la biodiversité est préservée.
    L’idée qui me parait intéressant c’est que celle-ci ne traque pas les dons pour planter différentes essences mais et également rentable pour les épargnants. A travers le LivretArbre, l’épargnant investit dans le reboisement des forêts tropicales et perçoit en retour un rendement de 4 à 8%/ an de la vente du bois émanant des éclaircies. Je trouve l’idée intéressant, effectuer une geste utile pour notre planète mais aussi rentable pour nos bourses.

  4. Exactement c`est à nous EU ET USA de ne pas consommer ces bois tropicaux , si la demande baisse …
    Et il est vrai aussi que la planète retrouvera sont équilibre après notre passage, fort heureusement !

  5. C’est dommage que pour l’argent on fait la sourde oreille, on entend pas nos messages (on a besoin des animaux,de la forêt) qui est notre poumon de la planète. Qu’attendent-ils pour agir ?
    Pourquoi récolte t-on encore l’huile de palme (alors que soit disant c’est mauvais pour nos artères)

    • c est bien vraic est toujours pour l argent tout tourne autour de ca et en belgique ont deviens de plus en plus pauvre le gouvernement ce fou des pauvres le hainaut n en peut pus ils ont du mal a payer leur facture en travaillant a deux et moi je suis seule et c est la galere

  6. Immonde 🙁

  7. Bonjours, ca depasse la réalités sais fou ils détruisent la biofaire, il faut prendre soin de la terre . André bye bye

  8. Quel honte pour l’humanité , si ont détruit encore cette environnement
    cette écosystéme , nos enfants ne seront pas ce que cela veut dire la foret amazonnienne , la cupidité de certains rends cette planéte fragile , mais la nature c’est toujours rendre la monnaie de sa piéce a l’homme , le travers de la médaille , tanpis pour sa gueule , et pourtant elle contient des éléments actifs pour les maladies humaines que l’ont ne cherche méme pas a comprendre et a découvrir car ont pourrait les soustraire en médicaments et la flore,la faune que l’ont n’a méme pas encore découvert un vrai gaspillage de la logique écologique , pourquoi les responsables planétaire n’ont pas conscience de cela , parce que la conscience n’est pas leur fort , tanpis pour les générations futures , mais la nature aura toujours le dernier mots en se qui concerne l’écosystéme de la planéte la j’en n’ai aucun doutes . j’aimerai un peu plus de votre part dans votre rédaction ou un éditorial ou a travers la toile mettre cette rédaction en ligne de force . MERCI DE me Répondre ? et de recevoir des commentaires sur celle-ci , merci ? la nature , notre planéte est le vrai trésor de la vie humaines qu’en déplaise a certains , merci de me répondre ?

  9. Saviez vous que les entreprises qui vont en Amazonie pour détruire la forêt amazonienne sont majoritairement des grandes entreprises américaines et européennes???alors avant de culpabiliser le Brésil vous feriez mieux de pointer du doight l’Europe et les USA ainsi que les consommateurs sans conscience!

    • La destruction de la foret de l’Amazonie c’est aussi a cause des brésiliens le barrage du belo monte!

  10. Dans se monde il n »y a que l’argent qui conte et avec l’argent on
    achéte qui on veut pourvu que qui rapporte

Moi aussi je donne mon avis