La déconsommation pour limiter le gaspillage à Noël

Noël arrive à grand pas autant que la folie consumériste qui entoure cette fête. Alors que les Français se sentent de plus en plus concernés par les enjeux environnementaux, un phénomène nouveau commence à s’imposer : la déconsommation. Est-il possible de fêter Noël de façon éthique pour limiter le gaspillage ? Éléments de réponse.

Rédigé par Yannis Richardt, le 3 Dec 2019, à 17 h 00 min

Lorsque l’on parle de Noël, on pense évidemment aux nombreux cadeaux que l’on va trouver sous le sapin. Cette fête chrétienne célébrée par des millions de foyers français chaque année est aussi le symbole de l’hyperconsommation de notre société.

Depuis quelque temps, certains font pourtant le choix de la déconsommation à Noël.

Qu’est-ce que le phénomène de déconsommation ?

Mais alors, la déconsommation c’est quoi ? C’est le fait de consommer moins mais mieux. Cette tendance s’applique aujourd’hui à tous les domaines de notre vie quotidienne, que ce soit dans nos habitudes alimentaires en mangeant moins de viande mais de meilleure qualité. Ou encore dans un cadeau écolo : l’achat de vêtements en privilégiant les vêtements fabriqués en France ou de seconde-main. Et les raisons de déconsommer sont multiples. Elles peuvent être économiques, environnementales ou encore humaines afin d’accorder une importance plus grande au partage plutôt qu’à la possession.

noel deconsommation

Retour aux valeurs essentielles pour Noël ©Yuganov Konstantin

L’échange de cadeaux à Noël peut ainsi être l’occasion de réfléchir au sens que l’on souhaite donner à sa propre consommation et faire le choix d’un Noël qui a du sens.

Quel impact quand on achète à tout va ?

Depuis 50 ans, les Français consomment chaque année toujours plus de biens. Ainsi, chaque personne exerce quotidiennement une empreinte sur la planète, que ce soit en termes de gaz à effet de serre, de polluants ou encore de production de déchets.

Pour fabriquer un nouveau produit, il faut extraire des ressources fossiles et minérales non renouvelables (pétrole, métaux rares etc), utiliser beaucoup d’énergie, mobiliser en abondance des ressources en eau…Et le bilan carbone de notre consommation est sans appel.

Aujourd’hui, l’empreinte carbone d’un Français est estimée à 10,7 tonnes équivalent CO2 par an. Bien loin des objectifs de l’Accord de Paris pour limiter le réchauffement climatique.

Comment dé-consommer à Noël ?

Réaliser des économies, tout en faisant plaisir à ses proches, c’est possible ! De nombreuses solutions existent pour passer un Noël créatif, convivial, à petit budget, tout en limitant son impact sur l’environnement.

Avant chaque achat, il est important de se poser les bonnes questions. Ai-je vraiment besoin de ce produit ? Est-il possible de faire avec ce que je possède déjà ? Si l’achat est toujours utile et nécessaire, il ne faut pas hésiter à se renseigner sur la fabrication du produit. On pense par exemple aux produits écolabellisés pour acheter des produits plus respectueux de l’environnement et de la santé.

Consommer autrement : le local et le dématérialisé

Notre pays concentre également une multitude d’entreprises et d’artisans de qualité. Consommer Made in France c’est faire le choix de produits de meilleure qualité, avec un impact positif sur l’emploi et la planète.

Ce n’est pas tout à fait de la déconsommation mais les cadeaux immatériels ont le vent en poupe © Photographee.eu

Enfin, si vous souhaitez faire plaisir à vos proches ou vos enfants, il est toujours possible d’offrir un cadeau immatériel comme une activité ou un dîner au restaurant qui permettra de remettre le partage au premier plan.

Autre solution : offrir un livre. Les livres sont recyclables, ils durent longtemps et peuvent se passer de main en main.

Pour les plus créatifs, une dernière solution existe : le cadeau fait main. Cette initiative, en plus de présenter un bilan carbone vertueux, rendra la personne qui reçoit le cadeau… unique !

Illustration bannière : Cadeau fait main, symbole de la déconsommation – © Mallmo
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Entrepreneur et citoyen engagé, je mets aujourd’hui mes compétences au service de consoGlobe pour rendre le monde meilleur.

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Le made in france n’est pas valable, tout le temps. Si je suis à Nice et que j’achète un produit qui vient du nord ou de l’ouest alors que je pourrais trouver le même en ligurie ou dans le piémont italien, ce n’est pas soutenable pour l’environnement.

Moi aussi je donne mon avis