Carton rouge : ces 12 marques polluent le plus les plages

Chaque été les plages sont prises d’assaut par de nombreux vacanciers. Sans scrupule, certains laissent derrière eux leurs déchets. Voici les 12 marques dont les emballages reviennent le plus souvent.

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 21 Aug 2021, à 8 h 08 min
Carton rouge : ces 12 marques polluent le plus les plages
Précédent
Suivant

Certaines marques polluent les plages plus que d’autres. Des volontaires ont ramassé les déchets sur 560.000 km de plages pour identifier les marques des emballages les plus souvent retrouvés.

12 marques connues qui polluent les plages

À l’occasion de l’événement Million Mile Clean 2021, environ 50.000 volontaires de l’association « Surfers Against Sewage » ont parcouru 560.000 km sur les plages britanniques pour ramasser les déchets.

Leur objectif ? Évaluer l’impact de la pollution plastique sur les océans sachant qu’une bouteille en plastique met 400 ans à se décomposer mais aussi appeler les entreprises à réduire leurs emballages et à passer à des contenants consignés.
Dans leur rapport de 2021, ils rapportent que deux tiers de la pollution plastique sont attribués à 12 marques.

Ainsi, sur 26.983 déchets récoltés, 9.998 appartiennent à ces marques renommées. Hugo Tagholm, directeur général de l’association caritative, a indiqué : « Notre audit annuel a une fois de plus révélé le volume choquant de pollution par le plastique et les emballages provenant directement des grandes entreprises et de certaines de leurs marques les plus connues. Les contrevenants en série, dont Coca-Cola – qui arrive en tête du classement d’année en année en tant que pire contrevenant – ne prennent toujours pas leurs responsabilités. Une législation telle qu’un système de consigne ‘tout compris’ doit être introduite de toute urgence et les gouvernements doivent demander des comptes à ces entreprises et fermer le robinet de la pollution par le plastique et les emballages qui inondent l’océan ».

Des déchets retrouvés dans les océans

déchets sur la plage marques

Certaines marques en particulier génèrent un grand nombre de déchets – © Angelique clic

Les « Dirty Dozen », comme ils sont appelés ce qui peut se traduire par les « 12 qui salissent », représentent 48 % des déchets ramassés. Si l’on intègre les filiales de ces groupes, ce sont 65 % des déchets ramassés qui appartiennent à ces marques.

On retrouve en première position Coca Cola (16 % des déchets) puis PepsiCo (9 %). Ces déchets se retrouvent à coup sûr dans les océans. Pire, ils sont essentiellement composés de plastique, une matière qui est à l’origine de 80 % des débris marins. Coca Cola se défend que ses emballages sont entièrement recyclables. Encore faut-il qu’ils se retrouvent dans une poubelle de tri.

D’autres marques ont été très souvent repérées comme la marque McDonalds, Mondelez (Cadbury), les chips Walkers, la bière Stella Artois, Haribo, Mars ou encore les tasses de Costa Coffee.

Une hausse des déchets, due au Covid-19

déchets sur la plage marques

ll reste à prendre des mesures incitatives pour limiter les déchets – © Larina Marina

Il fallait s’en douter, la pandémie a généré de nombreux déchets supplémentaires. C’est le cas des bouteilles d’alcool qui sont retrouvées dans la nature. La fermeture des bars a entrainé une population de fêtards sur les plages.
Les marques AB InBev et Heineken font également partie des douze marques polluant les plages britanniques.

De même, de nombreux masques jetables ne sont pas déposés à la poubelle. Malheureusement, des travaux publiés dans le Journal of Hazardous Materials montrent qu’ils dégagent une grande quantité de microplastiques qui se retrouvent dans l’eau. Les masques qui ont reçu, au cours de cette étude, un traitement aux rayons UV ainsi qu’un brassage à l’eau et au sable relâchent jusqu’à 16 millions de particules par masque après 24 heures d’agitation.
Ces nouvelles pollutions pourraient prochainement devenir un problème environnemental sachant que ces équipements sont actuellement utilisés partout sur le globe.

Illustration bannière : Les Dirty Dozen, ces marques très polluantes – © peampath2812
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis