Cosmos-standard, nouveau label cosmétique bio

Rédigé par Jean-Marie, le 24 Feb 2011, à 18 h 23 min

Encore un label cosmétique et un label écologique de plus à ajouter à l’annuaire des labels qui en comptent plus de 70 ! Cosmos-standard est donc un label qui s’ajoute à Cosmébio et à BDIH, les 2 labels cosmétiques les plus répandus sur nos produits de beauté bio.

Que certifie Cosmos-standard ? Est-ce un label vraiment utile et aura-t-il un impact sur vos produits de beauté ? Décortiquons les nouvelles étiquettes de cosmétique bio.

Cosmos-standard, un label inutile ou un nouveau standard ?

cosmetique maquillageLes promoteurs du labels ont clairement pour ambition de dépasser le niveau des labels nationaux et de franchir une étape en termes d’exigences attendues des produits.

 Les fondateurs de Cosmos-standard AISBL* ont explicitement affiché leur ambition  pour ce nouveau label qui concerne 1400 sociétés cosmétiques et plus de 25000 produits de beauté certifiés BIO aujourd’hui. Pour l’industrie cosmétique, l’enjeu est important.

Il s’agit d’en faire “un standard reconnu à l’échelle internationale pour les cosmétiques naturels et bio.“.


 Cosmos-standard est le fruit d’une démarche collective

 cosmétique bioCe nouveau label cosmétique est le résultat d’un compromis négocié entre les différents labels ou organismes nationaux qui certifient les cosmétiques bio et naturels des pays européens.

 Cosmos-standard est le fils commun de 5 organismes européens : le label allemand BDIH,  de l’Italien ICEA, des Français Cosmébio, et Ecocet greenlife, l’Anglaise Soil Association.

Leurs travaux se sont concrétisés dans un nouveau “référentiel commun” publié fin janvier 2011**.

label cosmétiqueUn label pour mieux informer le consommateur

C’est le but affiché par Francis Blake, Président du Conseil d’Administration de COSMOS-standard AISBL.

Il est convaincu que “les consommateurs seraient mieux accompagnés par un référentiel international unique”.

 

Cosmos-standard pour les pros

Pour les fabricants de cosmétiques : un marque déjà adhérente à Cosmébio le reste.

Si ses produits sont conformes à Cosmos-standard, elle peut en bénéficier pourront demander à en bénéficier en passant par leursvia ses instances nationales qui gardent la main dans le nouveau référentiel. Les organismes certificateurs qui voudraient, en plus des 5 actuels, pouvoir certifier le label Cosmos-standard seront bientôt homologués.

 

Qu’est-ce que  change Cosmos-standard pour le consommateur ?

La question qui se pose est :    les produits cosmétiques ou les étiquettes vont-elles changer ?

 

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis