Coronavirus : les patients guéris pourraient aider les malades

Nouvelle piste de thérapie à l’étude face à l’épidémie de COVID-19 : transfuser aux patients, même gravement atteints, le plasma sanguin de malades d’ores et déjà guéris.

Rédigé par Paul Malo, le 8 Apr 2020, à 9 h 52 min

Des patients sérieusement atteints peuvent bénéficier de transfusion de plasma venu de patients guéris, semblent prouver les premières études menées.

Coronavirus : la transfusion de plasma de patients guéris en test

Des tests ont d’ores et déjà lieu en Chine, aux États-Unis et en France pour tenter de soigner des patients atteints par le coronavirus en leur transfusant du plasma sanguin collecté auprès de personnes guéries.

Des premiers tests à travers le monde

La piste semble prometteuse, y compris à un stade avancé. En Chine, deux équipes de deux hôpitaux distincts, dont un situé à Wuhan, ont noté des améliorations de l’état de santé réelles chez plusieurs patients transfusés. Selon l’étude pilote menée à Wuhan, le « plasma convalescent » donné à dix patients sévèrement atteints a fait chuter rapidement le niveau du virus dans leur organisme(1). À Shenzhen, ce plasma a été transfusé à une dizaine de patients. Tous ont montré une amélioration de leurs symptômes. Sous dix jours, trois patients ont été en mesure de se passer de respirateur pour rester en vie, selon un rapport préliminaire(2).

Lire aussi : Coronavirus :  un ver breton pourrait sauver des vies

Pour l’instant, seul un très faible nombre de patients ont pu suivre ce traitement expérimental, inspiré de ce qui se fit jadis lors de l’épidémie de grippe espagnole. Cette thérapie repose sur le fait que les personnes s’étant remises de l’infection ont produit des anticorps à même de détecter et détruire rapidement le virus quand il passe à l’attaque.
Cette transfusion de plasma vient donc booster le système immunitaire des patients, même en phase aiguë de la maladie. Une étude similaire a récemment été lancée à New York et à Glasgow, en Grande-Bretagne.

Un premier essai mené en France

coronavirus plasma

Des tests ont déjà lieu pour examiner si l’on peut utiliser le plasma des patients guéris – © Asha Natasha

En France, un essai clinique de transfusion du plasma sanguin de personnes guéries du Covid-19 vers des « patients en phase aiguë de la maladie » a débuté le 7 avril. « Cet essai clinique consiste en la transfusion de plasma de patients guéris du Covid-19, contenant des anticorps dirigés contre le virus, et qui pourrait transférer cette immunité à un patient souffrant du Covid-19, » détaille un communiqué commun de l’Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP), l’Établissement français du sang (EFS) et l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm).

Cet essai clinique au sein des hôpitaux parisiens concerne 60 patients dont « la moitié bénéficiera de l’apport en plasma-convalescent ». « Une première évaluation devrait pouvoir être rendue deux à trois semaines après le début de l’essai clinique. » Les patients guéris du Covid-19 seront invités personnellement à donner leur plasma à l’EFS.
Des prélèvements ciblés ont actuellement lieu en Ile-de-France, dans le Grand-Est et en Bourgogne-Franche-Comté, auprès d’environ 200 patients guéris depuis au moins 14 jours. Ce premier essai clinique en France pourra être élargi en fonction des résultats, une première évaluation étant attendue dans deux à trois semaines.

Illustration bannière : Coronavirus : les patients guéris pourraient aider les malades – © Breslavtsev Oleg
Références :
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour ,
    Pourquoi a-t-on interdit cette plante ?
    chez-laly.blogg.org/l-artemisia-plante-contre-les-virus-interdite-en-france-a184673282
    Merci de me répondre !

Moi aussi je donne mon avis