Zoom sur un an de conso en France en période de Covid-19

L’épidémie de Covid-19 est venue bouleverser la façon dont les Français consomment. Quelles nouvelles habitudes se sont installées dans leur quotidien ?

Rédigé par Stéphanie Haerts, le 28 Mar 2021, à 8 h 02 min
Zoom sur un an de conso en France en période de Covid-19
Précédent
Suivant

En mars 2020, les restrictions sanitaires ont contraint les Français à revoir leurs habitudes de consommation. Les ménages ont dû adapter leur mode de vie en fonction des confinements et couvre-feux successifs. Un an après, et alors que nous entrons dans une troisième vague de l’épidémie, voici les tendances qui devraient perdurer.

Privilégier les achats essentiels

La consommation de produits d’hygiène a été très forte depuis le début de l’épidémie. Selon une étude du cabinet Nielsen, les masques ont généré 464 millions d’euros de chiffre d’affaires entre mai et décembre 2020. Viennent ensuite les gels hydroalcooliques avec une hausse de 87 millions d’euros de chiffre d’affaires.
Certains gestes barrière sont désormais bien ancrés dans la vie des Français comme se laver les mains régulièrement. Ces derniers ont ainsi consommé énormément de savons solides ou liquides. Le chiffre d’affaires sur ce produit a bondi de 42 % en comparaison à 2019.

Enfin, les produits d’entretien sont également très prisés depuis le début de l’épidémie. Les gants de ménage, les produits pour désinfecter les sols ou encore la javel ont été fortement consommés.

Côté alimentation, les Français ont tout d’abord acheté en grandes quantités. On se souvient des pénuries de produits essentiels dans les rayons de supermarché lors du premier confinement. Ainsi, des denrées comme les pâtes, le riz ou encore le pain de mie ont été très prisés. Sans possibilité de se rendre au restaurant, beaucoup ont retrouvé le plaisir de cuisiner. D’ailleurs, d’autres produits comme la farine et le sucre ont également été fortement consommés. Les supermarchés mais aussi les enseignes comme Picard ou Grand Frais ont bénéficié de cette situation.

La tendance du faire soi-même

consommation des français covid

Consommer local et notamment des produits fermiers – © Minerva Studio

Autre changement notable depuis l’épidémie de Covid-19, les Français ont dû faire davantage par eux-mêmes et parfois opter pour le système « débrouille ». Alors que les coiffeurs sont restés fermés durant les deux premiers confinements, impossible d’aller faire sa coupe de cheveux habituelle. Au bout de plusieurs semaines, certains ont décidé d’investir dans une tondeuse pour cheveux. De même, les teintures pour cheveux et appareils d’épilation ont connu une hausse. À l’inverse, les ventes de maquillage, de déodorant et de parfum ont régressé durant cette période.

Les tutoriels de recettes de cuisine sur YouTube ont également connu un fort succès. Nombreux ont été ceux qui ont essayé de faire leur pain eux-mêmes. Ces vidéos ont été visionnées neuf fois plus qu’en 2019.
Les ventes de robots de cuisine, de multicuiseurs, de friteuses mais aussi de cafetières ont bondi de plus de 25 % en 2020. Les Français ont également investi dans leur décoration intérieure.

Le marché du meuble a crû de 13 % entre août 2019 et août 2020. « On observe un grand recentrage au niveau de sa maison, les Français ont investi dans l’espace de vie, dans du petit électroménager, du multimédia. Ils ont fait des petits travaux dans leur logement. Les enseignes de bricolage n’ont pas souffert de la crise, » note Guénaëlle Gault, directrice générale de l’Obsoco dans des propos rapportés par Le Figaro.

Des achats plus locaux

consommation des français covid

Les achats en ligne ne sont pas en reste – © insta_photos

En 2020, les Français ont enfin eu envie de consommer local et de façon plus responsable. Ils ont aussi fait davantage leurs courses dans les commerces de proximité. Beaucoup ont souhaité faire un geste pour les petits commerces lourdement impactés par la crise et ont privilégié le Made in France.

Le confinement a encouragé les familles à consommer des produits bio. Les aliments transformés ont été délaissés au profit des fruits et légumes de saison de la ferme d’à côté. À ce sujet, 47 % des Français interrogés dans une étude Ipsos, indiquent lire davantage les étiquettes des produits qu’ils consomment.

Dans le même temps, les Français ont davantage utilisé les technologies en 2020. Le e-commerce a connu une forte expansion. Les ventes en ligne se sont élevées à 112 milliards d’euros en France durant l’année dernière. Afin de se protéger au mieux du virus, beaucoup ont opté pour les achats à distance plutôt que de se déplacer physiquement. Une tendance qui devrait perdurer dans les prochains mois.

Illustration bannière : La consommation des Français a évolué avec le Covid-19 – © ANRproduction
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis