Climat – 2014, année décisive !

Rédigé par Stephen Boucher, le 24 Jan 2014, à 12 h 15 min

Suite à l’article d’hier sur le Paquet Énergie climat proposé par la Commission Européenne, Stephen Boucher, directeur de programme à la Fondation Européenne pour le Climat*, à Bruxelles, réagit dans l’éditorial ci-dessous.

2014, année de tout.  Sauf du climat !

2014, c’est officiellement l’année du cheval, dans l’horoscope chinois. C’est aussi l’année internationale de l’agriculture familiale. Des petits États insulaires en développement. De la science UE-Russie. Ah, et bien sûr aussi de la cristallographie.

stephen-climatEn réalité, plus que 2013 et peut-être même que 2015, 2014 doit être l’année du changement climatique. Le risque est grand qu’on passe à côté, mais 2014 pourrait aussi marquer un tournant positif.

Le monde poursuit son cours, dans ses dimensions plus ou moins sérieuses, tandis que le globe se réchauffe, plutôt mal que bon an. On se souviendra de 2013 comme l’année où :

  • la concentration de CO2 dans l’atmosphère dépassa les 400 parties par million pour la première fois dans l’histoire humaine (mai).
  • Où le cinquième rapport du Groupe Intergouvernemental des experts de l’Evolution du Climat affirma qu’à moins d’actions décisives, la limite de 2°C de réchauffement serait dépassée (septembre).
  • Où les négociations pour le climat menées par la très charbonneuse Pologne pour le compte des Nations Unies aboutirent au report de plusieurs décisions importantes (décembre).
  • Si à partir de 2016, les énergies renouvelables fourniront, au niveau mondial, plus d’électricité que le gaz et le nucléaire (1), 2013 aura tout de même été marquée par un ralentissement des investissements dans les énergies renouvelables, tendanciellement en baisse dans les grands marchés (États-Unis, Europe dont France, Inde notamment) depuis deux ans, avec 254 milliards d’euros (vs. 268 mds en 2012 et 302 milliards en 2011).

2013, ce fut aussi : la septième année la plus chaude jamais enregistrée.

typhon climatLe typhon Haiyan, probablement le cyclone tropical, le plus fort jamais observé (2). Des pluies torrentielles en Europe en juin.

Les événements climatiques extrêmes se multiplient. Que nous réserve 2014, déjà marquée par un froid polaire sur l’Amérique du Nord et des tempêtes historiques sur les côtes françaises ?

Et pourquoi 2014 serait-elle différente ? Parce qu’elle doit l’être aurait-on envie de penser. Pour cela il faudra nous en donner les moyens.

point-exclamation-bleuCe fut également l’année record pour les émissions mondiales de CO2 dans l’atmosphère.

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Actuellement Directeur général de consoGlobe et plus spécifiquement Directeur de la rédaction, Stephen Boucher est anciennement directeur de programme à...

3 commentaires Donnez votre avis
  1. Complètement dans l’axe de notre initiative. Nous contactons les communautés de communes de PACA pour l’instant. Un premier RDV s’est tenu avec la COPAVO (Pays Vaison Ventoux).
    Nous appelons au soutien de tous.
    Le document à consulter: www .lacitenaturelle.fr

    Nous sommes aussi en contact avec le C.E.S.E. Nous appelons à soutien et coopération et co construction.

  2. mais on ne demande pas mieux que de s’équiper, transformer nos maisons dans le bon sens, mais voila, tout est payant et très cher, seul les riches peuvent investir dans ce sens (et encore en réalité avec toutes les aides il y a quasi la moitié de remboursée pour les constructions) mais nous petits travailleurs qui avons des maisons déjà faites, on nous taxe plus si on veut ajouter une fenêtre, on paie cher les travaux, les matériaux, si ils étaient vraiment pour l’environnement ça ne serait pas aussi cher, on pourrait même changer ex les lumières gratuitement, non ? mais voila encore une fois c’est l’argent qui dirige, c’est comme les villes, on supprime les parkings, on fait des rues étroites, des rond-points à tout va, des feux ou l’on attend pour rien…tout ça ça fait de la consommation de carburant en plus, et comme tout est fait pour ennuyer l’automobiliste au lieu de faire en sorte que l’on circule le moins possible, on ne pleure pas non plus après…

  3. Excellent article qui malheureusement risque de s’ajouter à la grande pile déjà existante de mises en garde contre les dangers de notre laxisme et pusillanimité. Que 2014 soit l’année d’une réelle prise de conscience et d’un début d’action sérieuse contre les méfaits de la surpopulation et de la gestion hasardeuse de nos ressources énergétiques!

Moi aussi je donne mon avis