Non, les frites de MacDonald’s n’aident pas à faire repousser vos cheveux

Une équipe de l’université de Yokohama (Japon) a réussi à lancer la croissance de cheveux sur des souris chauves. Ce succès laisse l’espoir que le même procédé puisse un jour être utilisé sur des humains. Les chercheurs ont également balayé la rumeur qui indiquait que les frites de McDo pouvaient refaire pousser les cheveux.

Rédigé par Anton Kunin, le 8 Feb 2018, à 10 h 16 min

Si la médecine moderne permet déjà de prélever et de replanter des cheveux sur la tête d’un même patient, la technique qui vient d’être expérimentée au Japon provoque la croissance de cheveux « à partir de zéro ».

Les premiers tests sur des humains seront possibles dans dix ans

Vers l’âge de 50 ans, la moitié des hommes et un quart des femmes à travers le monde souffrent de perte de cheveux. Jusqu’ici, aucun moyen scientifiquement prouvé permettant de régénérer les cheveux n’existait. Mais le travail mené au Japon par Tatsuto Kageyama, Junji Fukuda et leurs collègues et publié dans la revue Biomaterials donne une lueur d’espoir.

Dans un laboratoire, les chercheurs ont réussi à produire des germes de follicules capillaires, indispensables à la croissance de cheveux. Ils les ont ensuite transférés sous l’épiderme de souris chauves. Constat : deux mois plus tard, les cheveux ont poussé tandis que le « transfert » n’a provoqué aucune inflammation ni formation de tumeur.

© ESB Professional

Selon les chercheurs, leur expérience constitue une avancée majeure, car la science moderne permet de créer tout au plus une cinquantaine de « germes » en même temps, tandis que la technique de l’équipe japonaise a permis d’en créer 5.000.

Croissance de cheveux : aucun rapport avec les frites McDonald’s !

Les auteurs de l’expérience appellent toutefois à relativiser le succès : selon eux, les premiers tests sur les humains ne seront possibles que d’ici 10 ans.

Découvrez le nombre de vos cheveux perdus depuis le début de l’année sur le Planetoscope

Junji Fukuda tient aussi à préciser que les articles de presse affirmant que la régénération de cheveux a été possible grâce à l’huile utilisée pour la cuisson de frites chez McDonald’s sont entièrement faux. Le dimethylpolysiloxane, utilisé pour la cuisson de frites, entre effectivement dans la composition du mélange utilisé par l’équipe de chercheurs, mais ce n’est que l’un des ingrédients, et bien sûr pas le principal.

Les personnes qui se demandent combien de frites ils devraient manger pour que le processus de croissance de cheveux se relance sur leur tête ne devraient pas rêver !

Illustration bannière : Le traitement ne pourra être testé sur les humains que dans 10 ans © cunaplus
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Journaliste de formation, Anton écrit des articles sur le changement climatique, la pollution, les énergies, les transports, ainsi que sur les animaux et la...

1 commentaire Donnez votre avis
  1. Les frites de Mac Do ne font pas repousser les cheveux, mais font pousser le ventre…et ça s’est prouvé

Moi aussi je donne mon avis