Le chien intelligent n’est pas un mythe, la preuve

Rédigé par Annabelle Kiéma, le 20 Jul 2015, à 17 h 00 min

Des chiens surdoués

Un sacré flair

L’histoire de Willow, c’est pour le fun !

Les chiens sont capables de prouesses qui peuvent sauver des vies comme ces chiens renifleurs de substances allergènes comme les cacahuètes qui peuvent être d’un danger mortel pour certains allergiques, et notamment les enfants. Les chiens entraînés peuvent repérer n’importe quelle quantité de cacahuète ou de noix dans un plat, qu’elles soient crues, cuites ou grillées. Il faut en moyenne 6 mois pour apprendre à un chien à repérer des odeurs d’allergène.

La capacité à déceler des odeurs même infimes n’a, il est vrai, rien d’étonnant chez un chien : ils sont dotés de 220 millions de capteurs quand nous, humains, n’en possédons que 5 millions.

Mais si le flair est un talent bien connu chez nos amis à quatre pattes, il ne faut surtout pas sous-estimer sa portée.

Les chiens renifleurs de cancers sont particulièrement fascinants

chien intelligent intelligence mesurer animal

Yorkshire © Shutterstock

Les premières études sur le sujet datent du début des années 1990. Le docteur McCulloch ainsi commencé ses premières recherches suite à une histoire publiée dans la très sérieuse revue médicale britannique, The Lancet. Selon l’article, un dalmatien n’arrêtait pas de renifler la tache que sa maîtresse avait sur la jambe.

Il s’avéra que la tache était un mélanome malin. C’est ainsi que McCulloch eut l’idée que les chiens étaient peut être capables de renifler l’odeur du cancer. Il a alors dressé 5 chiens issus d’un programme de chiens-guides pour les aveugles et des chiens ordinaires. Ceux-ci devaient identifier des échantillons d’haleine d’hommes et de femmes diagnostiqués avec un cancer du sein ou du poumon. Ils ont ensuite participé à une étude scientifique pour laquelle ils devaient repérer les individus atteints de cancer parmi une population saine.

Les résultats, publiés en 2006 dans Integrative Cancer Therapies, ont été étonnants. Les chiens avaient un taux de réussite presque parfait avec un taux d’exactitude de 99 % pour le cancer du poumon et de 95 % pour le cancer du sein.

Page suivante : ces chiens qui donnent l’alerte

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Je fais partie de ce qu’on appelle désormais les « slasheurs » : je suis rédactrice / sophrologue / et j’enseigne le français comme langue...

16 commentaires Donnez votre avis
  1. Bonjour
    C’est un type qui vante à son voisin les qualités de son chien en lui faisant rapporter un bâton de plus en plus loin, assis couché assis couché, donner la papatte, redonner la papatte, ne manger le bout de viande sur son nez que sur ordre, lui interdire d’aller voir les chiennes et de se rouler sur une charogne, ne pisser que 2 fois par jour, et il conclut « il ne lui manque que la parole »
    Alors le chien dit  » vieux con !  »

    J’ai vu dans une boutique bio des croquettes pour chien 100% soja…Pauvre bête, et sa libido ?

    • Moi si j’étais le chien Jet du New jersey, j’emmènerais mon maître se faire piquer…

  2. bonjour
    sur terre il y a des gens qui communique avec les animaux on ne les écoutent pas on les prend pour des farfelus
    vous envoyez des gens à l échafaudée par vos dépositions sur un constat visuel souvent erroné mais là c est sérieux
    pourtant ils témoigne avec les mêmes mots les mêmes constats et vous ne les écoutez pas tant pis nous en payerez les conséquences a moins que vous changiez vite d avis

    une neurone est la réflexion s installe MÉDITEZ (une sangsue a déjà un pouvoir de réflexion et vous ?????

  3. Bravo à Nathy: les intelligence sont différentes. Tiens, il y a un truc qui m’amuse chez les animaux. A l’exception de certains oiseaux, ils ne peuvent pas parler (language oral), mais ils comprennent nos mots, sont meme parfois bilingues et plus, et agissent en conséquence. De son côté: depuis le temps qu’il l’étudie: est-ce que l’humain a réussi à comprendre le language des dauphins ou des baleines? Oops!

  4. Revenons à plus d’humilité. Au lieu de parler de la capacité du chien à se mettre à la portée de l’ intelligence humaine, voyons de coté de la capacité intellectuelle de l’humain à se mettre à la portée de celle de l’animal : pouvoir communiquer inter agir avec un animal.il ne s’agit pas de chercher à en faire un animal  » savant » pour épater mais d’établir une véritable complicité basée sur une compréhension réciproque et un véritable échange….

  5. Pourquoi faut il toujours que le narcissique humain compare les autres créatures par rapport à lui même, comme s’il était la meilleure référence qui puisse exister ? Toutes les créatures dotées d’un système nerveux central disposent d’une forme d’intelligence. Elle n’est ni inférieure ni supérieure à la nôtre, elle est juste différente.
    L’humain est loin d’être supérieur au non humain sur bien des points. S’il sait certes inventer des machines et engins infernaux qui l’aide à détruire le monde, il est en outre bien incapable de comprendre le langage des non-humains, tandis que celui qu’il méprise est capable de comprendre une posture, un timbre de voix, un regard, un geste, une odeur… Arrêtons de nous prende pour des singes savants, descendons de l’arbre et revenons sur terre.

    • Je suis à 100% de votre avis! Merci pour ce commentaire ça fait tellement plaisir 😀

  6. Comme les humains sont prétentieux, les animaux ont une âme, une conscience bien évidemment, pourquoi n’en aurait-il pas?ah si pour que ceux qui mangent des steack culpabilisent un peu moins en pensant que ce sont des êtres inférieurs, RIDICULE! contrairement aux humains les animaux s’adaptent à leur environnement et sont capables de choses merveilleuses, les humains mis à part détruire le monde, jalouser,tuer,piller,détruire,polluer ne fait rien de bien intelligent

  7. « c’est un heureux hasard que la pensée de nos toutous et la pensée humaine puissent s’accorder de façon à ce que nous puissions entretenir des relations. Mais ne nous leurrons pas : les chiens ne perçoivent pas le monde comme nous le percevons nous. »

    Je ne sais pas si c’est « un heureux hasard… » Mais pense plutôt que c’est la même vie qui nous traverse tous ! Bien des peuples dit « primitifs » le vivent depuis fort longtemps… Lorsque les « grands civilisateurs » changeront leur -point de vue- vers + d’humilité…la relation avec toutes vies sera possible ! L’éthologie en est une belle avancée (ex: la pieuvre,fascinante!…) Pourquoi n’entendre la pensée chez les animaux comme forcément inférieure?! Elle est autre!! Il existe DES intelligences, et c’est formidable !

  8. Il me semble que presque personne n’a entendu parler de la Déclaration de Cambridge (2012) par laquelle des scientifiques de renommée internationale (américains et anglais) reconnaissent une conscience aux animaux ! Alors, à vos souris !
    Quant à l’évaluation de l’âge mental des chiens du prof Stanley Coren, voilà qui me paraît assez rigolo parce qu’il compare en être au meilleur de son développement à un autre qui s’extrait péniblement du statut d’embryon.

  9. bien sure qu’un chien peut analyser une situation et réagir !!!!!
    dans les bois à le recherche de champignons, j’appelle mon mari, sans réponse. mon chien me regarde, part dans une certaine direction, s’arrête, me regarde et repart. Je le suis et arrive à mon mariqui ne m’avait pas entendue. Cela c’est produit plusieurs fois ……, sans que je lui ai donné d’ordre !!!!!

  10. C’est quand même nous qui avons le plus gros Q.I. : on est la seule espèce animale capable de faire sauter la planète…

    • avoir le plus gros QI n’est pas une preuve d’intelligence!

      et désolée mais en matière de pouvoir,la nature dépasse largement les hommes: tsunami,tempêtes,tornades

    • plusieurs fois mais une seule suffit

  11. la science a également « pensé » que même les bébés n’avaient pas de sensibilité ………

    en tous cas, ils savent « aimer » – pas le cas de la plupart des humains – pour ce qu’elle nous sert cette soi-disant intelligence

  12. C’est heureux qu’ils ne pensent pas comme nous. Ils ne nous aideraient pas ou si peu. Au regard de nos rapports entre humains y a de quoi se poser des questions sur notre pensée.

    Mais l’évolution est pleine de surprise, notre pensée s’est formée au cours de millions d’années et d’autres animaux pourraient également évoluer dans une voie plus sage que la nôtre.

    Mais peut-être les aurons-nous privés de le faire…

Moi aussi je donne mon avis