Tabac, deux-roues, salaires… Ce qui change au 1er mars 2019

Qu’est-ce qui change en ce 1er mars 2019 ? Permis deux-roues, éco-prêt, hausse du prix des cigarettes… Tour d’horizon des nouveautés du mois

Rédigé par Paul Malo, le 1 Mar 2019, à 11 h 40 min

En ce vendredi 1er mars, des hausses de tarifs et de nouvelles règles s’imposent dans le quotidien des Français.

Tabac et deux-roues, les hausses du mois

Vous êtes fumeur ? Vous n’aurez bientôt plus aucun mal à vous rappeler du prix d’un paquet de cigarettes : ce sera 10 euros ! En effet, le gouvernement souhaite poursuivre la hausse du tabac pour atteindre ce cap symbolique d’ici à fin 2020 afin de dissuader les fumeurs.

Mauvaise nouvelle supplémentaire pour ceux-ci : la hausse effective de 50 centimes d’euro en moyenne dès ce vendredi 1er mars devait, en réalité, avoir lieu en avril. Prochaine augmentation en novembre 2019.

Permis deux roues

Autre changement de ce mois de mars : le permis pour la conduite des deux-roues (inférieurs à 50 cm3) et des voitures sans permis évolue. Les jeunes, à partir de 14 ans, devront désormais être formés 8 heures au lieu de 7.

Pour conduire un cyclomoteur, la formation durera désormais 8 heures © LizardFlms

Le but : les sensibiliser plus encore aux dangers de la route, et ce, en présence de l’un des parents ou représentants légaux. Par ailleurs, l’équipement pour se protéger en deux-roues devient obligatoire : il faudra désormais porter un casque, des gants renforcés et qui se ferment au poignet marqués NF, CE ou EPI, une veste longue, un pantalon ou une combinaison, ainsi que des bottes ou des chaussettes montantes.

Égalité salariale

En ce 1er mars, l’égalité salariale fait un nouveau pas en avant. Place à la transparence dans les entreprises de plus de 1.000 salariés, qui ont désormais l’obligation de publier un index comptabilisant l’écart de salaire entre hommes et femmes.

Objectif : lutter contre les 9 % d’écarts de salaire injustifiés entre les salaires des uns et celui des unes.

Sur un barème de 100, il faut que l’entreprise atteigne au moins 75 points. Sans progrès dans les trois ans, une sanction financière pourra être appliquée, allant jusqu’à 1 % de la masse salariale… Les entreprises de plus de 250 salariés seront, elles aussi, concernées au 1er septembre, et les PME au 1er mars 2020.

Eco-prêt à taux zéro

Du côté de l’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ), place à la simplification. Ce prêt à taux d’intérêt nul permet de financer des travaux d’économie d’énergie dans son logement. Trop compliqué, il est donc simplifié à partir de ce 1er mars. Il suffit d’exécuter un type de travaux sur une liste de six, et non plus deux, pour pouvoir en bénéficier : isolation de la toiture, des murs, remplacement des fenêtres, installation ou remplacement du chauffage ou production d’eau chaude sanitaire (ECS), choix de l’énergie renouvelable pour le nouveau chauffage, et choix de l’énergie renouvelable pour le PECS.

Article mis à jour et republié

Illustration bannière : paquet de cigarettes – © fongbeerredhot
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...




1 commentaire Donnez votre avis
  1. Bonjour, On voit des gens dits « en difficulté » ayant du mal à se chauffer, et à payer leur loyer, leurs factures, fumer toute la journée.
    Avec l’argent qu’ils gaspillent pour avoir un cancer plus vite, ils seraient bien plus à l’aise.

    Je connais plusieurs personnes, qui ont commencé à fumer, bêtement lorsqu’il étaient jeunes pour faire comme les copains.

    Un jour, ils ont réalisé à quel point c’était stupide, et ils ont arrêté d’un coup, et n’ont pas repris.

    On avale des pesticides à notre insu, c’est révoltant.

    Mais les gens qui s’empoisonnent sciemment et ne veulent même pas s’arrêter, ils se font exploiter par des empoisonneurs, on les tient en laisse en leur prenant leur argent.

    Ils ne trouvent pas la force de réagir…. Moi, je ne comprends pas.

    Et je ne parle pas des enfants qui deviennent orphelin à cause de cette saloperie.

Moi aussi je donne mon avis