Malte : l’emblématique Azure Window n’est plus !

L’île de Gozo, petite soeur de Malte, est en deuil : le vent et les vagues de la Méditerranée ont fini par engloutir l’un de ses plus beaux joyaux naturels, la fameuse ‘Azure Window’, une arche minérale qui s’ouvrait comme une fenêtre sur l’azur des flots.

Rédigé par Séverine Bascot, le 9 Mar 2017, à 8 h 50 min

Aucun séjour à Malte n’est complet sans un arrêt « coucher de soleil » à Azure Window, une magnifique arche de calcaire tendre et rosé à travers laquelle étincellent les flots azur, dans un petit coin de paradis reculé posé en plein milieu de la Méditerranée. Mais à présent, ce temps appartient au passé.

Azure Window s’est effondrée, victime de l’érosion et des vents violents

En effet, mercredi 8 mars aux environs de 9h40, alors qu’il venait prendre des photos de la tempête qui battait son plein, Roger Chessell, habitant de Gozo la seconde île de Malte, a vu la spectaculaire arche s’écrouler d’un coup. Formée il y a des milliers d’années par l’effondrement de deux grottes sous-marines, la « fenêtre d’azur » était l’un des sites naturels les plus impressionnants et visités des îles maltaises.

La mer était déchaînée. L’arche s’est effondrée soudainement, dans un grondement puissant, projetant des murs d’eau. Quand ils se sont résorbés, tout avait entièrement disparu !
rapporte Roger Chessell au Times of Malta

 

Dès l’annonce de la disparition de ce monument local, la plupart des gozitains, incrédules, ont afflué sur les lieux pour constater de leurs propres yeux l’étendue des dégâts, et beaucoup, choqués, avaient l’impression d’avoir perdu « une partie d’eux-même ».

L’arche Azure Window était instable depuis plusieurs années

Lors d’une conférence de presse, le ministre de l’environnement Jose Herrera a assuré que plusieurs études menées par le passé ont montré qu’il n’était pas envisageable d’intervenir en amont pour prévenir l’inévitable effondrement de cette icône nationale.

Le tweet du Premier ministre maltais

« L’endroit d’où l’on admirait it-Tieqa tad-Dwejra (le nom maltais de Azure Window. J’ai le coeur fendu. »

Jugé instable depuis des années, le site était d’ailleurs signalé comme dangereux et officiellement interdit d’accès par de grands panneaux, qui n’empêchaient cependant pas les visiteurs téméraires de s’y aventurer sans être inquiétés, et ce quelques jours seulement avant l’écroulement de la structure. En 2013, une étude avait conclue que si l’érosion était inévitable, il restait encore à l’arche plusieurs décades de splendeur. Mais en janvier 2017, un épisode de tempête violente avait à nouveau contribué à fragiliser la formation rocheuse.

Vue aérienne du site dans l’après-midi du 8 mars

L’azure Window n’est plus, mais Gozo conserve bien d’autres atouts : une nature de toute beauté, des sites archéologiques précieux, une vie rurale simple et authentique, sans compter toutes les activités sportives… À découvrir à pied, à vélo ou même à cheval !

Illustration bannière : Soleil couchant sur Azur Window – © Zoltan Gabor Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...



Voyageuse insatiable, j'ai parcouru le monde autant pour des raisons personnelles que professionnelles : rien de mieux pour prendre la mesure de l'état de la...

Aucun commentaire, soyez le premier à réagir ! Donnez votre avis

Moi aussi je donne mon avis