Vélos en libre service : les villes françaises adeptes du système

Vélos en libre service : les villes françaises adeptes du système

Devenu un moyen de transport de plus en plus plébiscité par les citadins soucieux de l’environnement et de leur santé, le vélo se démocratise très largement en ville. Aujourd’hui on emprunte volontiers les pistes cyclables pour aller travailler.

Le vélo a la cote !

parking veloÉconomique, écologique, pratique, se déplacer à vélo en ville comporte de nombreux avantages. Les villes engorgées par une circulation automobile dense investissent de plus en plus dans l’aménagement de pistes cyclables.

Des avantages individuels et collectifs

  • un impact positif sur la santé. Aller au travail quotidiennement à vélo est excellent pour la santé. C’est un moyen idéal de garder son poids dans la norme et sa forme optimale ;
  • Une pollution en ville réduite. Circuler à vélo permet une réduction de la pollution de l’air, de la pollution visuelle et de la pollution sonore engendrées par le trafic automobile.
  • De plus contrairement aux idées reçues, les cyclistes sont moins soumis à la pollution de l’air que les automobilistes. La pollution se concentre au ras du sol, or les cyclistes sont au-dessus des voitures. Par ailleurs, dans les embouteillages, les automobilistes sont exposés plus longtemps à la pollution que les cyclistes qui les traversent.
  • Le moyen de transport le plus rapide en ville pour une distance comprise entre un et sept kilomètres.
  • Une plus grande longévité des infrastructures. En effet, elles sont beaucoup moins  sollicitées par les cycles par rapport aux modes de transports motorisés.
  • Les espaces sont moins saturés. Les cycles ne nécessitent que peu d’espace pour le stationnement et le déplacement.
  • Le commerce en ville est dynamisé. Faire ses courses à vélo signifie bien souvent de se rendre dans les surfaces commerciales situées à proximité de chez soi, ce qui aide à dynamiser le commerce local.

P2> de plus en plus d’adeptes