A la sortie de l’hiver, je taille mes arbustes

A la sortie de l'hiver, je taille mes arbustes

Dans quelques jours, c’est le printemps. La nature va doucement se réveiller et les paysages se reverdir. Pour s’assurer un joli jardin cet été, on sort le sécateur : il est temps de tailler quelques arbustes.

Tailler les arbustes à floraison estivale

Très simplement, on distingue deux sortes d’arbustes : ceux qui fleurissent au printemps et ceux qui attendent l’été pour montrer leurs fleurs. Pour les premiers, la taille se fait après la fleuraison, c’est-à-dire en été pour la plupart. Pour les arbustes à fleuraison estivale, c’est maintenant qu’il faut tailler pour assurer une belle pousse, une apparence uniforme et de jolies fleurs.

Première étape : savoir dans quelle catégorie se classent vos arbustes.

Feuillage caduc ou persistant ?

Hibiscus, buddleia, camélia, chèvrefeuille, desmodium, fuchsia, lilas, rosiers… Ces espèces végétales sont à tailler en ce moment. Encore faut-il savoir si ces arbustes et plantes ont un feuillage caduc ou persistant.

Pour cela, il faut observer. Vos arbustes ont tendance à perdre leurs feuilles durant l’année ? Alors ils ont un feuillage caduc. Les feuilles ne tombent pas ? Alors le feuillage est persistant.

Tailler un arbuste au feuillage caduc ou persistant

Identifier le feuillage d’un arbuste permet de déterminer la taille adéquate. Les feuillages persistant sont souvent des arbustes denses, des buissons que l’on utilise parfois comme haie. La taille à la sortie de l’hiver permet de donner la forme souhaitée à l’arbuste.

Pour les arbustes à feuillage caduc, l’objectif est d’aérer pour permettre au végétal de s’épanouir de manière harmonieuse et équilibrée.

*

La suite p.2> Tailler les arbustes : les règles d’or