Le solaire, énergie préférée des Français

Les résultats de l’enquête Ipsos / France Bleu publiée le 25 mai 2010 confirme que l’énergie solaire est l’énergie renouvelable préférée des Français. Plus largement, cette enquête montre que l’importance accordée à  la protection de l’environnement reste intacte. Une preuve que les Français ne sont pas sensibles au discours écolo-sceptiques.

Le solaire, l’énergie renouvelable préférée

C’est un peu paradoxal.

Alors que l’énergie solaire, thermique ou photovoltaïque, ne représente qu’une part infirme de la production énergétique française, elle est pourtant l’énergie renouvelable qui bénéficie de la meilleure cote.

En 2004, l’électricité solaire + éolienne ne représentaient que 0,1 % de
l’énergie mondiale !

C’est un des éléments qui font dire à certains que les énergies renouvelables sont un cul-de-sac Pourtant, le solaire est, et de loin, la source d’énergie renouvelable préférée des Français.
Developpement durable article

Solaire : les Français ont tranché

- plus de la moitié des Français (53 %) porteraient leur préférence sur le solaire s’ils décidaient d’utiliser une source d’énergie renouvelable pour le chauffage et l’eau chaude de leur foyer.

Ce type d’énergie, dont le développement déjà bien amorcé est aujourd’hui encouragé par différents dispositifs d’aide des pouvoirs publics, séduit en particulier :

- les publics jeunes (avec un pic à 62 % chez les 15-19 ans),
- urbains (65 % des habitants de l’agglomération parisienne)
- et du sud de la France (65 % des personnes résidant dans le Sud-Ouest).  

 Les autres énergies, loin derrière :

- le bois (18 %, et 26 % des habitants des communes rurales) dont le caractère environnemental semble susciter des interrogations,
- juste devant la géothermie (17 %, dont 34 % des cadres supérieurs, traditionnellement mieux informés), qui souffre sans doute d’un déficit de notoriété.
- Enfin, seulement 8 % des Français portent leur choix sur l’énergie éolienne. La polémique autour de son efficacité réelle pour lutter contre le changement climatique semble avoir laissé des traces

Solaire : le saviez – vous ?

Au Nord de la France, à Lille par exemple, une surface horizontale de
1m2 reçoit, par an, une quantité d’énergie solaire d’environ 1000 kWh -
soit l’équivalent de 100 litres de fuel