i-Scoob : la motoneige…hybride !

Quand on parle transport, on pense à automobile, bus, vélo, métro mais pas vraiment à motoneige ! Logique me diriez-vous…Toutefois, une entreprise créatrice n’a pas oublié les habitants du Grand Nord et a imaginé une motoneige spécifique équipée notamment d’un moteur hybride…Tout cela juste pour le plaisir d’apporter une nouvelle touche d’écologie au pays des Inuit et des chiens polaires…

Une motoneige écolo pour les habitants et la planète

En effet, l’entreprise de design Diseno Art a mis au point un concept de motoneige de luxe, capable d’accueillir deux personnes. Malheureusement, l’entreprise ne pense pas le commercialiser. Il s’agit plutôt d’un moyen pour imaginer  un nouveau monde dans le Grand Nord…

Dommage de ne pas vouloir pousser l’ambition plus loin puisque le concept est tout de même très aiguisé. Imaginé comme le moyen de transport idéal pour les habitants de ces régions glaciales mais aussi comme un véhicule d’exploration scientifique, l’i-Scoob est doté d’un moteur hybride, alliant un moteur à combustion interne et un autre électrique.

i-ScoobCette motoneige écolo peut rouler selon le mode électrique seulement pour de courtes distances. Par ailleurs, ses batteries peut être rechargées de trois manières distinctes :

  • par le moteur agissant comme générateur,
  • sur une prise électrique courante,
  • ou par l’utilisation de panneaux solaires (placés dans des boîtes de rangement de chaque côté de la voiture).

Ce dernier mécanisme agit comme une bouée de sauvetage lors d’une panne de carburant.

Pour piloter la motoneige écolo aux courbes robustes, le conducteur se sert d’un joystick central, permettant de contrôler l’accélération, le freinage et les changements de direction.

i-Scoob motoneige écoloL’extérieur de la motoneige dispose d’un coffre hermétique, servant au passage de remorque de traîneau. L’habitacle est entièrement étanche et résiste aux chutes dans les eaux glaciales. Une fois hors de l’eau, la motoneige devrait même pouvoir encore rouler grâce à des composants entourés de mousse et donc imperméables.

A l’intérieur, deux personnes peuvent entrer par la canopée avant inclinable. Le poste de pilotage est entièrement vitré, profitant de l’effet de serre pour fournir de la chaleur à l’habitacle . Toutefois, pas sûr que cette chaleur soit suffisante pour les habitants…Quelques progrès seraient probablement les bienvenus…

Qui sait, peut-être que ce brillant concept verra le jour…sur la "terre des innombrables beautés" selon les Inuit…

Lire également sur le biocarburant et transport

Article sur la motoneige hybride rédigé par Elwina, novembre 2009