Revendre son or est-il un bon plan ?

Revendre son or est-il un bon plan ?

Avec la pénurie annoncée sur les matières premières, les terres rares et notamment la fin prochaine de l’or facilement exploitable, revendre son or en le recyclant est un bon plan doré sur tranche pour la planète. Oui, mais pour le particulier, la bonne affaire n’est pas toujours au rendez-vous.

Revendre ou gager son or, mauvaise pioche ?

revendre son or

Vendre ou ne pas vendre son or ? Voila bien une question d’actualité. Les bijoux en or gardent leur valeur s’ils restent en bon état. De plus, l’or est une matière est importante pour l’économie mondiale, même si nous ne sommes plus à l’époque de l’étalon or.

Recycler son or, un bon plan pour  l’économie française

En recyclant de l’or en France, on favorise plus notre économie qu’en en achetant à l’Australie (par exemple). En effet, en recyclant localement cet Or, des emplois sont créés, des taxes sont prélevées (8 % de taxes en France, contre 2 % de redevances pour les grands groupes miniers) et l’argent issu d’un stock hibernant est réinjecté dans l’économie et fait des petits. Car la richesse, c’est l’argent qui tourne, pas l’or qui dort.

Se débarrasser de son or, une bonne idée ?

Pour revendre, de nombreux particuliers se tournent vers des sites web, toujours plus nombreux (or-et-argent.fr, gold by gold.com, ….). Cependant, des doutes persistent quant à la fiabilité de certains sites pour vendre les bijoux en or. Certaines plaintes ont été déposées auprès de la société Or postal : des bijoux endommagés à cause des tests chimiques ou bien une sous-évaluation de l’or pesé d’où un remboursement peu encourageant pour le vendeur.

Il existe d’autres possibilités que la vente pour tirer parti des cours de l’or. Des banques telles que le Crédit municipal proposent un prêt sur gage. Cela signifie qu’au lieu de déposer un bien (ici les bijoux en or) en cas d’imprévu ou de coup dur, un prêt est immédiatement accordé et ce proportionnellement à la valeur du bijou déposé à la banque.

Les bijoux sont récupérés deux ans après que le prêt soit remboursé. Par contre, si vous ne remboursez pas, les bijoux ne sont pas restitués.(1)

Le conseil : consulter un bijoutier avant d’effectuer toute transaction et connaître le sujet car « des représentants d’officines d’achat d’or démarchent jusqu’à nos portes les personnes qui viennent chez nous, explique Bernard Candiard sur quechoisirmarseille.fr. Or ces dernières étant souvent fragiles, il est facile de les tromper sur le prix proposé  »

Pour éviter tout doute, des mesures ont été prises pour améliorer l’encadrement de ce marché en plein essor.

  • Le paiement ne s’effectue que par chèque pour éviter le piratage des cartes bancaires sur Internet ainsi que le vol des paiements en espèces.
  • La carte d’identité est obligatoire pour ce genre de transaction
  • La comparaison avec les autres plateformes ou entreprises de ventes sont à prendre en compte.

L’enquête Que Choisir*, publiée en octobre dernier, permet de démontrer la variation des prix d’une enseigne à l’autre.

Vente de bijoux en or, comment procéder ?

Le protocole est simple. Vous envoyez vos bijoux dans une enveloppe en direction de l’entreprise choisie sur le web puis vous signez un formulaire. Après que les experts aient évalué la valeur de votre or, vous recevez un chèque avec un montant qui normalement correspond au poids et aux carats de votre bijou. Vous disposez d’un délai pour transmettre votre réponse. Dans le cas où vous n’êtes pas satisfaits, vous rendez le chèque et vos bijoux vous sont rapatriés.

Retour d’expérience : “j’ai revendu ma bague en or”

Ahlam Noussair d’€cotidien Mag a tenté l’expérience de vendre sa bague en Or et une pièce Napoléon sur un site internet.

Tout d’abord, sur les sites, elle a comparé les prix : l’un propose 104 € et l’autre 236 € pour les deux articles. Puis chez un bijoutier qui propose une expertise gratuite, son prix est de 251€ ( bague 80€ et le louis d’Or 117€).

Après cela, Alham Noussair envoie sa bague en Or, 18 carats à l’un des sites internet. Lors de son appel, la femme au bout du fil lui propose 28€ puis 56€.

Comme vous le voyez, le bilan est consternant.

Par le biais de cette information, je vous conseille donc de vérifier le cours de l’Or(2) et de bien choisir le moment pour vendre votre Or. Car cette matière première va bientôt disparaître et elle aura donc, de plus en plus de valeur.

L’or, une matière qui est nocive pour l’environnement

L’or est très important pour l’économie mondiale, cependant, sa production présente de graves dangers pour la planète si les précautions ne sont pas prises.

Utilisation de produits chimiques

La transformation de l’or pur émet du dioxyde de soufre ainsi que du gaz carbonique. L’exploitation de 20 g d’or pur émet au moins 18 kg d’oxyde de soufre et pas moins de 415 kg de gaz) carbonique(3).

Sa transformation nécessite près de 50 000 L d’eau pour 20g d’or, 150 L d’essence d’où un total de 20 tonnes de déchets de substances nocives.

La revente de l’or, une bonne action pour l’environnement

Parce que l’or est toxique pour l’environnement, sa vente par des particuliers dans l’optique de le transformer permet de sauvegarder l’environnement et de restreindre la production annuelle dans les mines.

En effet tout comme c’est le cas pour l’installation d’une activité pétrolière, le fait de puiser les sols afin d’y chercher de l’or détruit les forêts et dégrade l’environnement.

*

*http://www.quechoisir.org/argent-assurance/epargne-fiscalite/placement-financier/actualite-lingot-de-l-or-pour-presque-toutes-les-bourses

(1) cf http://www.creditmunicipal.fr/pret-sur-gage/obtenir-un-pret-sur-gage/pret-sur-gage.html
(2) http://www.sacra-moneta.com/or/cours-or-cours-or-temps-reel-cours-or.html
http://www.goldbygold.com/estimation-or.php
(3) source achat-or-et-argent.fr