Réchauffement climatique. Les glaciers pyrénéens en danger ?

Selon des chercheurs espagnols, les Pyrénées seront peut-être bientôt sans glaciers. Le recul des glaciers pyrénéens n’est pas un phénomène nouveau puisque un premier processus de dégel pour les petits glaciers sur ce massif a pu être remarqué entre 1750 et le début du 19e siècle

Le réchauffement des Pyrénées est confirmé

Le 18e conseil plénier de la Communauté de travail des Pyrénées (CTP) qui s’est tenu en octobre à Luchon, a fait le constat que les Pyrénées sont elles aussi affectées par le réchauffement climatique. L’Observatoire pyrénéen du changement climatique, qui avait alors 9 mois d’existence, a présenté les premières conclusions de ses études.

Les climatologues de l’Observatoire pyrénéen du changement climatique ont compilé plus de 180 rapports et études scientifiques qui démontrent la réalité du changement climatique dans les Pyrénées. Ces études font prendre conscience du caractère vulnérable du massif pyrénéen.

PyreneesEntre 1880 et 1980, au moins 94 glaciers ont disparu. Tous les glaciers existants ou récemment disparus dans la péninsule ibérique se sont formés durant une "petite période glacière" qui a duré de 1300 à 1860 avec une période de forte expansion des glaciers située entre 1645 et 1710.

Selon l’observatoire du réchauffement, la température moyenne des Pyérénées a augmenté de 1,1°C entre 1906 et 2005 (vs. 0,74°C pour l’ensemble de la métropole).

L’Observatoire pyrénéen du changement climatique

L’Observatoire pyrénéen du changement climatique a été créé en janvier 2010 par la Communauté de travail des Pyrénées (CTP) et regroupe trois régions françaises, quatre communautés autonomes espagnoles et la principauté d’Andorre.

Son objectif est de mieux comprendre les évolutions du climat à l’échelle du massif montagneux, afin de mieux faire face à ces changements.

suite

La suite  : la faune et la flore en danger
Bientôt plus de ski dans les Pyrénées ?