Qu’est devenu le pétrole de la marée noire Deepwater Horizon ?

Que sont devenus les 4,9 millions de baril de pétrole déversés lors de la marée noire « Deepwater Horizon » il y a un an ?

Marée noire : le bilan, un an après

maree noire deepwaterSelon une étude américaine, les effets de la marée noire sont loin d’être bien identifiés un an après la catastrophe : des marais continuent à mourir doucement, une partie du pétrole a disparu dans les sous-sols côtiers ou dans les grands fonds, … 

M. Lundin de l’Union internationale pour la conservation de la nature, UICN, estime qu’ « il est probable que la marée noire aura un impact important sur la faune des profondeurs pendant des années ». 

Les dispersants chimiques, pire que le pétrole ?

Pendant la marée noire, BP a massivement utilisé des produits chimiques « dispersants » pour casser les nappes de pétrole. Mais sans en connaître l’impact sur l’environnement. Selon, M. Lundin « Ces dispersants n’avaient jamais été utilisés à de telles profondeurs, on n’a aucune idée de leur effet biologique sur ces écosystèmes ».

Par contre, on a su évaluer ce qu’il est advenu des 4,9 millions de barils de pétrole déversés dans le Golfe du Mexique :

  •    147 00 barils ont été écumés,
  •   245 000 barils ont été brûlés,
  •   392 000 dispersés chimiquement,
  •   784 000 dispersés naturellement,
  •   800 000 pompés directement,
  • 1 225 000 dissous dans l’eau,
  • 1 274 000 résiduels.

pétrole maree noireComme on le voit, entre le pétrole « résiduel » et « dispersé naturellement ou chimiquement », c’est plus de la moitié du pétrole déversé qui a été réparti dans l’environnement sans qu’on sache très bien où.

Sans parler des quantités qu’on estime déjà dissoutes, c’est-à-dire digérées par l’eco-système marin.

Seul effet bénéfique pour le Golfe du Mexique, le ralentissement de la pêche (maquereaux, rougets) consécutif à la catastrophe qui a permis au stock de poisson de se reconstituer un peu.

Un bref soulagement dans une zone, elle aussi, sujette à la pollution et à une surpêche  pêche chronique.

*
Je réagis

Communauté  : Marée noire : ce que vous en avez pensé

La marée noire en quelques chiffres :

  • La plate-forme qui a explosé contenait 2,6 millions de litres de pétrole et extrayait près de 1,27 million de litres par jour
  • Les 800.000 litres de pétrole qui se déversaient chaque jour dans l’océan représentaient l’équivalent de plus de 5000 barils.
  • Le réassureur Swiss Re estime la perte totale à 2,7 milliards d’euros.

 

  • Réchauffement. On a trop de pétrole !
  • Pétrole. Le Peak Oil est-il une fiction ?
  • Du pétrole renouvelable et dépolluant ?
  • Source : Georgia Sea Grant, M. Lundin, cité par Le Monde du 20 avril 2011.