Profitez de la lumière naturelle avec un puits de jour

L’installation d’un puits de jour permet de bénéficier de l’intensité de la lumière extérieure dans les pièces les moins éclairées, tout en isolant thermiquement votre foyer. Pour un confort intérieur accru, plusieurs options peuvent être intégrées.

Profitez de la lumière naturelle avec un puits de jour

Votre couloir manque de luminosité ? Vous êtes obligé d’allumer la lumière à chaque fois que vous cuisinez ? Le puits de jour, autrement appelé puits ou conduit de lumière, apporte de façon naturelle plus de lumière dans votre intérieur. Le concept est né en Australie en 1986 : un dôme est installé sur le toit, un diffuseur est placé au plafond de la pièce à éclairer et, entre les deux, un tube conduit la lumière. En constant développement depuis, ce système offre aujourd’hui de plus en plus d’options.

Comment le puits de jour conduit la lumière ?

Le puits de jour collecte sur le toit la lumière du soleil, la conduit dans un tube aux parois réfléchissantes pour la diffuser dans une pièce. Pour cela, trois éléments sont nécessaires :

  • un dôme, installé en toiture : fermé et translucide, étanche aux intempéries (pluie, neige, vent), il collecte la lumière. Discret, il est composé d’une vitre en verre ou en Plexiglas, traitée pour stopper les rayons UV et la chaleur et s’intègre à toutes les architectures.
  • un tube qui traverse les combles : rigide en aluminium d’un diamètre compris généralement entre 25 et 55 cm, selon la surface de la pièce à éclairer, il sert à transmettre la lumière. Sa longueur varie selon la distance entre le dôme et la pièce à éclairer. Pour optimiser le pouvoir réfléchissant, il peut être muni d’un revêtement à base d’oxydes d’argent et de silicium. Certains systèmes intègrent des miroirs.
  • un diffuseur, placé dans la pièce à éclairer : généralement conçu en acrylique ou en verre pour assurer une diffusion efficace et uniforme de la lumière collectée, il s’installe au plafond.

Puits de jour : des accessoires pour améliorer votre confort

Les solutions de dôme les plus performantes intègrent des prismes afin de collecter la lumière à tout moment de la journée, notamment en début et fin d’ensoleillement, quel que soit l’angle de luminosité. Une lentille placée au sommet du dôme permet d’éviter la surintensité lumineuse du soleil au zénith. Certains systèmes disposent d’un réflecteur tourné vers le sud pour réorienter les rayons solaires vers l’intérieur.

puits-jour-maison

Afin de garder la main sur le niveau d’intensité lumineuse, il est possible de faire installer un régulateur à l’intérieur du tube. Une télécommande permet alors d’obtenir le niveau souhaité. Un éclairage électrique d’appoint apporte une source lumineuse artificielle supplémentaire lorsque la lumière naturelle ne suffit plus. Autant d’accessoires pour optimiser votre confort intérieur.

Vendu en kit (500 euros en moyenne), le puits de lumière est facile à installer, mais sa pose nécessite de monter sur le toit. Une action qui peut se révéler dangereuse en cas d’absence d’équipement. Sans parler des compétences nécessaires pour prévoir une étanchéité performante et le placement du tube : mieux vaut donc faire appel à un professionnel.

Photo de puits de lumière en bannière : par Lamiot (travail personnel) [GFDL (http://www.gnu.org/copyleft/fdl.html) or CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0)], via Wikimedia Commons