Les plages Pavillon Bleu sont au beau fixe

Le Pavillon Bleu récompense la qualité des eaux de baignade de la mer et des rivières. Il est décerné cette année à 400 plages, et 98 ports de plaisance. Un label qualité qui a plus de trente ans et qui est en vogue auprès des vacanciers.

Les plages Pavillon Bleu sont au beau fixe

Cette année, Français et touristes étrangers vont pouvoir se baigner dans des eaux de qualité. C’est en tout cas ce que signale le Pavillon bleu avec son bilan annuel qui marque notamment, une progression des baignades labellisées non seulement sur le littoral, mais aussi à l’intérieur des terres.

Le Pavillon Bleu a le vent en poupe

Créé en 1985, par l’office français de la Fondation pour l’Éducation à l’Environnement en Europe (of-FEEE), le Pavillon Bleu récompense chaque année les communes et les ports de plaisance menant une politique de développement touristique durable.

Cette année, 170 communes et 400 plages ont été labellisées, et le palmarès 2016 dénote une tendance forte : la progression des sites intérieurs (lacs, rivières, étangs, etc.) qui représentent un tiers des communes labellisées alors qu’ils n’étaient que 5 % en 2002.

plage pavillon bleu

Comme chaque année, l’ensemble des sites labellisés Pavillon Bleu seront contrôlés par l’of-FEEE, au cours de la saison estivale.

Des ports de plaisance labellisés Pavillon Bleu

Les ports de plaisance les plus propres reçoivent eux aussi le Pavillon Bleu. Au total, ce sont 98 ports de plaisance qui ont été labellisés en 2016, dont trois font leur entrée au classement cette année. Il s’agit des ports de la Marina Bas du Fort, en Guadeloupe ; de Saint-Florent, en Haute-Corse ; et du Yachting Club Pointe Rouge, à Marseille.

Comment obtenir le Pavillon Bleu ?

Les critères d’obtention du Pavillon Bleu sont liés à quatre familles de critères : l’éducation à l’environnement, la gestion de l’eau, la gestion des déchets et les questions liées à l’environnement en général. Les communes doivent mettre en place, par exemple, au moins cinq actions d’éducation à l’environnement. En ce qui concerne les eaux, elles doivent avoir été classées en qualité « excellente » sur les quatre dernières années.

La lutte contre les déchets sauvages accentuée

Cette année encore, le Pavillon Bleu met l’accent sur la gestion des déchets, dans le cadre d’un partenariat avec Éco-Emballages. Les communes labellisées doivent mettre en place le tri sélectif d’au moins trois matières sur la plage. Une grande campagne de sensibilisation a été mise en place par Vacances Propres pour éviter les déchets sauvages. En 2014, les communes se sont vues distribuer 2,4 millions de sacs pour équiper les poubelles.

vacances propres

La campagne de lutte contre les déchets sauvaes lancée par Vacances Propres ©Vacances Propres

Les ports de plaisance sont également concernés par la campagne de sensibilisation au tri. En 2015, 11.000 plaisanciers ont été informés des bons comportements à adopter à bord, avec un mot d’ordre : « Rien par-dessus bord, tous mes déchets au port ». 28.000 sacs ordures ménagères et 19.000 cabas de tri ont alors été distribués.

Photo de couverture © Camping du Miel