Les noix de lavage, idéales pour laver sans polluer

Réagissez :
Donnez votre avis
Partagez :
Envoyer cet article par e-mail

Manière très écologique de faire la lessive, les « noix de lavage » sont les fruits d’un arbre qui pousse en Inde et au Népal, le Sapindus Mukorossi, aussi nommé « arbre à savon« . Économiques, les noix de lavage sont utilisées depuis des siècles comme lessive grâce à leur qualités dégraissantes et assainissantes.

 

Pourquoi utiliser des noix de lavage : les avantages

  • Les coquilles des noix de lavage contiennent de la saponine, un composant à fort pouvoir de lavage
  • Les noix de lavage sont des lessives sans composant chimique, non toxiques, non polluantes,
  • Les noix de lavage n’agressent pas les vêtements. Elles permettent de laver avec efficacité les textiles délicats, en laine, en soie, sans les user ou les faner.
  • Les noix de lavage sont douces pour les couleurs
  • Les noix de lavage sont adaptées pour les personnes souffrant de problèmes de peau
  • Les noix de lavage sont plus économiques que les lessives traditionnelles (comptez environ 13 à15 euros le kilo de noix qualité supérieure)
  • Les noix de lavage peuvent servir en applications multi-usages.

Developpement durable article

Mode d’emploi : un produit complet dont rien ne se perd

Il suffit de remplacer dans votre lave-linge votre lessive habituelle par les coques de noix de lavage : placez 5 à 7 demi-coques de noix de lavage dans une petite pochette de coton (livrée avec les noix de lavage elles-mêmes) (ou une chaussette) au milieu du linge sale dans le tambour de la machine.

  • Mettez le lave-linge en marche, comme d’ habitude, avec ou sans prélavage.
  • Les noix de lavage peuvent rester jusqu’à la fin du cycle.

Notez que les coques des noix de lavage cassées en petits morceaux libèrent plus facilement leurs saponines mais se vident et donc s’usent plus vite.

Lors du rinçage, l’eau est froide et souvent renouvelée ; ainsi peu de saponines de noix de lavage reste dans le linge.
Le linge obtenu est sans odeur : vous pouvez ajoutez sur la pochette quelques gouttes d’huiles essentielles (lavande, orange, ylang-ylang……).
Developpement durable article

Quelques astuces pour une lessive aux noix de lavage si…

Si le linge est très sale : il vaut mieux utiliser le pré-trempage. On peut aussi ajour une à deux cuillères à soupe de bicarbonate de soude (en plus des noix de lavage) dans le bac de la machine. Il sert de désodorisant et il ravive les couleurs.

S’il y a des taches, frottez-les avec du savon ou trempez le linge dans un mélange de bicarbonate de soude/eau, puis lavez normalement.

Si l’eau est très dure, c’est-à-dire très calcaire, la noix de lavage est moins efficace et il vaut mieux utiliser un anti-calcaire naturel comme le bicarbonate de soude.

Si vous voulez blanchir le linge, vous pouvez ajouter un peu de percarbonate de soude (sel blanchissant) qui ne contient ni clore ni phosphate. En effet, les saponines des noix de lavage ne contiennent pas d’agent blanchissant.

Si vous voulez laver à l’eau froide et de la laine, il faut alors mieux faire un lavage avec une décoction de noix de lavage que vous aurez fabriquée auparavant en la versant dans le bac de la machine.

Si vous voulez économiser vos coques de noix de lavage, vous pouvez utiliser à la fois, par exemple, 2 noix de lavage qui ont déjà servi et 2 noix de lavage neuves. Une noix de lavage usée est facile à identifier : elle devient plus claire et plus terne.

Si vous voulez savoir s’il reste des saponines et donc un pouvoir lavant dans une noix de lavage, frottez la noix de lavage avec un doigt mouillé. Si elle mousse un peu, c’est qu’elle peut encore servir.

Developpement durable article

Les autres usages des noix de lavage

Les noix de lavage peuvent servir pour :

  • Les textiles en lavage en machine, à la main, eau chaude, eau froide.
  • « Shampooingner » les animaux domestiques
    Un usage comme nettoyant universel qui ne contient pas de composants volatils dangereux.
  • Laver la vaisselle en remplissant un flacon de liquide vaisselle d’une décoction de noix de lavage concentrée, 2 ou 3 gouttes d’huile essentielle de citron pour aseptiser : utilisez environ 100 ml de décoction de noix de lavage. Vous pouvez aussi utiliser 2 coquilles de noix de lavage que vous cassez en deux et placez au fond de la machine, en ajoutant une grande cuillère de percarbonate de soude dans le réservoir (à défaut de percarbonate utilisez la moitié de votre poudre habituelle – biodégradable bien sûr ? ). Préférez un programme à 60° minimum. Si la vaisselle n’est pas très sale, essayez le carbonate (moins cher) à la place du percarbonate de soude. Nettoyez le filtre régulièrement.
  • La noix de lavage  peut aussi servir comme produit phytosanitaire dans votre jardin en arrosage, pulvérisation ou en badigeonnant le tronc des arbres fruitiers avec une décoction de noix.

Arbre Vert

Lire aussi ces articles au sujet des noix de lavage :

 


Réagissez :
Donnez votre avis
Envoyer cet article par e-mail

35 commentaires Donnez votre avis
  1. je vais essayé ces noix pour mon linge pour tester leur efficacité

  2. je vais essayé ses noix pour voir leur efficacité

  3. Noix de lavage = fausse bonne idée.
    Là où l’arbre pousse, ils commencent à faire des mono cultres de ces noix , très chères à transporter….C’est juste écolo pour votre fausse sceptique !

  4. peut on laver un bb avec de la noix de lavage et comment proceder merci

  5. J’utilise les noix de lavage depuis quelques années, et je trouve que mon linge est bien lavé (et pourtant je me sali beaucoup en jardinant, bricolant…) par contre je les utilise en décoction : 100g de noix pour 3 litres d’eau, que je fais bouillir deux fois à 12h d’intervalle environ, et je rajoute quelques gouttes d’huile essentielle (entre 5 et 10). Ensuite je mets à peu près 200ml par machine. Je trouve que c’est plus efficace comme ça.
    Comme détachant j’utilise du savon au fiel (acheté en biocoop), c’est très efficace mais il faut le mettre sur des tâches fraîches.
    Mon problème avec les noix de lavage c’est effectivement de leur faire traverser la moitié de la planète, et j’imagine les conséquences sur les écosystèmes au Népal si tous les occidentaux s’y mettent…
    Je réfléchis à une alternative, car le fait que ce soit pire d’utiliser une lessive chimique n’est pas un argument qui me donnera bonne conscience. Je ne cherche pas à faire dans le « moins pire » mais dans le « mieux ».

  6. Je n’ai pas lu les autres commentaires alors je ne sais pas si j’irai dans le même sens que certains d’entre vous mais je voulais faire partager mon expérience.
    J’étais très attirée par l’idée d’utiliser une lessive non polluante et non agressive, j’ai lu des articles et des commentaires sur des forums et l’idée des noix de lavage m’a emballé.
    Problème: en fait ça ne lave rien du tout….. Le linge est rincé ça oui, pour la plupart du linge on ne voit donc pas la différence mais non le linge n’est absolument pas lavé. J’ai fais l’essai à plusieurs reprises pensant que peut être je n’avais pas eu de chance la fois précédente…. résultat toujours le même: ça ne lave pas.

    • Je suis de l’avis de Marion , le linge n’est pas net , il grisaille , la machine s’encrasse et je doute de l’efficacité des noix de lavage . Pour ma part j’ai abandonné et j’ai recours à des lessives que j’achète dans un magasin de produits bio , elles me donne entière satisfaction
      Pour reprendre les propos de Karen  » fausse bonne idée  »
      Voila de bonnes raisons pour laisser tomber

  7. Les coques déjà utilisées dans le lave-linge ou le lave-vaisselle peuvent être gardées une fois sèches. Dès que vous avez une grosse poignée (un demi pot d’un kilo de fromage blanc par exemple), vous pouvez faire une décoction de 200ml d’eau. Enfin vous pouvez composter vos coques « épuisées » et arroser vos fleurs avec l’eau qui a servi pour faire le ménage!
    La décoction se garde au frais. Elle se conserve une dizaine de jours en rajoutant de l’acide citrique, du citron ou des huiles essentielles comme la lavande qui l’aseptisent. (Le « conservateur » choisi dépend de l’utilisation souhaitée).
    – Lavage à la main de tissus délicats.
    – Lavage à l’eau froide et laine
    – Shampooing pour animal domestique : un bon bain tout doux pour votre animal de compagnie.
    – Nettoyant universel : sur l’éponge et dans votre seau. Le ménage de la maison ou de la voiture se fera sans composants volatils dangereux.
    – Liquide vaisselle : remplissez votre flacon de liquide vaisselle avec une décoction concentrée, deux gouttes d’huile essentielle de citron pour aseptiser.
    – Pour la lave-vaisselle
    – Nettoyage des bijoux : pressez un demi-citron dans un peu de décoction et brossez vos bijoux à l’aide d’une vieille brosse à dents.
    – Produit phytosanitaire : arrosez ou pulvérisez avec une décoction peu concentrée toutes les plantes, d’intérieur comme d’extérieur. Badigeonnez le tronc de vos arbres fruitiers avec la décoction.

  8. j’utilise également les noix de lavage, j’en suis satisfaite! je me pose une question:que peux t on faire d’autres avec après leur utilisation au lavage?! quelque chose est possible?!?!

  9. mon fils a fait une allergie cutanee aux noix de lavage

Moi aussi je donne mon avis