Max Havelaar : le commerce équitable sauce hollandaise

Max Havelaar : le commerce équitable sauce hollandaise

L’association Max Havelaar a symbolisé à elle seule le commerce équitable au travers de sa marque Fairtrade – Max Havelaar pendant de nombreuses années. Créé en 1988 aux Pays-Bas, Max Havelaar est un organisme de certification du commerce équitable.

Les produits bénéficiant du label sont présents dans de nombreux pays (26 pays consommateurs) sous des appellations différentes : Max Havelaar notamment en France, Fairtrade ou Transfair.

Plus de 500 organisations de producteurs et plantations bénéficient du système mis en place par Max Havelaar, dans une soixantaine de pays du Sud, rassemblant 1,5 million de producteurs.

Le commerce équitable selon Max Havelaar

Max Havelaar n’est pas comme on pourrait le penser le nom du fondateur de l’association. Il s’agit en fait du nom du personnage principal d’un roman écrit au XIXe siècle par Eduard Douwes Dekker et qui dénonçait l’exploitation des petits producteurs de café javanais par les colons néerlandais. Ce roman a eu un retentissement énorme au Nord et Max Havelaar symbolise encore aujourd’hui la solidarité avec les cultivateurs des pays en développement.

Le but de l’association est « d’utiliser le commerce pour donner à des paysans et employés de l’hémisphère sud les moyens de lutter eux-mêmes contre la pauvreté »

Quoi de plus naturel pour un producteur que d’être payé à la juste mesure de son travail ? C’est ce principe que l’association défend au niveau international. Elle se repose sur trois piliers :

  • la protection de l’environnement,
  • l’équité sociale,
  • le développement économique

7 idées reçues sur le commerce équitable et le label Fairtrade / Max Havelaar :

idées reçues max havelaar
1/ Fairtrade / Max Havelaar est une marque.

2/ Le commerce équitable concurrence la production française.

3/ Max Havelaar privilégie la grande distribution et les grandes multinationales.

4/ Le label Fairtrade / Max Havelaar n’améliore pas les conditions de vie et de travail des producteurs.

5/ Les produits de commerce équitable sont chers.

6/ Les produits de commerce équitable ne sont pas des produits de qualité.

7/ Les produits du commerce équitable sont difficiles à trouver..

*

Max Havelaar continue sa croissance en 2013

Le label éthique, leader mondial, a connu une croissance continue importante : les ventes de produits labellisés Fairtrade / Max Havelaar dans le monde ont atteint 5,5 milliards d’euros, en 2013.

Parmi les produits phares du commerce équitable Fairtrade / Max Havelaar, les ventes de café ont augmenté en 2013, de 8 %, celles de sucre de canne, de 22 %, celles de banane, de 12 %, et celles de fleurs, de 16 %.

Planetoscope : Chiffre d’affaires mondial du commerce équitable

De l’assiette au dressing : les gammes labellisées Max Havelaar

Le label Max Havelaar est apposé sur des produits de différentes marques couvrant divers besoins.

Au total, plus de 3.000 produits équitables de 170 marques présentes sur le marché bénéficient du label vert et bleu

  • Boissons chaudes équitables : cafés, thés, cacao en poudre
  • Boissons froides équitables : jus de fruits, limonades, bières, colas …
  • Épicerie équitable : tablettes de chocolat, sucre, riz, quinoa, miel, confiseries, biscuits, confiture, pâte à tartiner, céréales, épices
  • Produits frais et surgelés équitables : glaces et compotes
  • Fruits et légumes équitables : bananes, oranges, mangues, clémentines, avocats, ananas etc
  • Prêt-à-porter équitable : vêtements et accessoires

>> Voir les articles sur la mode éthique

  • Les produits équitables pour la maison : linge de maison, couettes et oreillers, accessoires …
  • Les produits équitables hygiène et cosmétique : coton, laits hydratants …

Les produits équitables sont disponibles dans de nombreux endroits : boutiques spécialisées, moyennes et grandes surfaces et Internet

*

La suite  > quelles garanties ?