Les maladies des pelouses

Les maladies des pelouses

Des plaques jaunes sur la pelouse, quelques mauvaises herbes, des champignons ou encore des insectes un peu trop envahissants et hop, on utilise des pesticides ! C’est une réaction logique, mais ce n’est pas la meilleure. Le mieux est tout d’abord d’évaluer les causes du problème.

Entretenir une pelouse

Une pelouse affaiblie par un hiver rigoureux présente des taches brunes plus ou moins étendues au printemps.

Il faut semer de nouveau les endroits atteints. Pour enrayer ce problème, évitez les fertilisations azotées à l’automne, ne marchez pas sur une pelouse gelée sans couverture de neige, et arrosez moins souvent l’été.

  • Un arrosage à l’automne pour faire reverdir le gazon est souhaitable, car une pelouse verte à ce moment est un indice qu’elle est prête pour la saison hivernale.
  • De plus, un arrosage d’eau savonneuse appliqué au bon moment, peut réussir à contrôler les chenilles et les larves d’insectes.

Gazon. Lutter contre le mildiou ou les taches de monnaie.

 Le mildiou ou les taches de monnaie apparaissent généralement quand la pelouse n’est pas en bon état. Si le gazon est mal aéré, tondu trop ras, est trop à l’ombre d’arbres ou couverte de chaume, cela est favorable au mildiou et taches de monnaie. Si le sol est acide, mal drainé, trop arrosé, pauvre ou avec trop d’azote, le mildiou et les taches de monnaie en profitent.
Pour les éviter ces problèmes :

  • N’arrosez pas plus qu’il ne faut : arroser n’est pas indispensable d’avril à septembre environ selon votre localisation. A partir d’avril, l’apport en eau de pluie ne suffit pas à compenser l’évapotranspiration. Evitez d’arroser le soir, laissez sécher entre les arrosages,
  • Elaguez un peu les arbres pour laisser passer plus de soleil.
  • Faites une analyse de votre sol pour voir s’il manque d’engrais ou pas. Un pépiniériste analysera un échantillon de terre dont il vous dira les caractéristiques : est-elle acide ou alcaline ? Sa composition en humus, calcaire, argile, … notamment son acidité et sa composition (calcaire, argile, humus..).
Gazon naturel, gazon traite

Gazon naturel, gazon traite

  • Quand vous tondez, et si votre pelouse est malade, ramassez l’herbe coupée et jetez la.
  • Si vous replantez, choisissez des semences variées ce qui diminuera les risques d’infestation puisque chaque espèce de gazon est sensible des maladies différentes.

*

 

Sur l’entretien du gazon :

  1. Tondre et entretenir son gazon sans eau et sans polluer