Lutter contre le réchauffement climatique en achetant un morceau de l’atmosphère

Lutter contre le réchauffement climatique en achetant un morceau de l'atmosphère

Acheter un morceau de l’atmosphère, une idée saugrenue ? Et pourtant, c’est aujourd’hui possible grâce à Earthcaire.com.

 

Acheter un morceau d’atmosphère pour compenser ses émissions carbone

A chacun de nos pas, à chacun de nos gestes, de nos déplacements, de nos achats, nous alourdissons notre empreinte carbone, nous polluons.

Chaque individu, chaque entreprise dans le monde a une empreinte carbone plus ou moins lourde, mais l’addition de ces dernières joue un rôle considérable dans le phénomène de réchauffement climatique.

Aujourd’hui, en Australie, une organisation propose donc d’acheter des morceaux de l’atmosphère, pour compenser les émissions carbone de particuliers et d’entreprises, et ainsi contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

 

Un morceau de ciel au dessus de l’opéra de Sydney…

Le fonctionnement de l’organisation semble assez simple.

Sur eBay ont été mises en vente des parcelles de Troposphère, de Stratosphère, de Mésosphère ou de Thermosphère, représentant les différentes couches de l’atmosphère au dessus de l’Opéra de Sydney.

Ces parcelles sont vendues aux enchères et le titre de propriété est donné au plus offrant. La moitié de la somme engagée dans l’achat d’un morceau de l’atmosphère est alors déductible des impôts, et est reversée à des programmes et entreprises reconnus pour leurs actions de compensation carbone. Ces programmes de compensation carbone passent notamment par la plantation d’arbres par exemple.

Aujourd’hui, le programme s’étend puisque d’autres parcelles d’atmosphère en Australie, mais également aux États-Unis devraient être mises en vente.

Anthony Clarke, le fondateur d’EarthCaire entend bien vendre des morceaux d’atmosphère un peu partout dans le monde, à Paris et Versailles notamment.

A l’issue de la vente, l’acquéreur reçoit un certificat de propriété. Ce certificat lui garantit la propriété d’un morceau d’atmosphère à vie, bien qu’il puisse aussi le revendre.

 

*

La suite p.2> Des systèmes de compensation carbone en France ?