Faisons vite, ça chauffe : les conseils de l’ADEME

Rédigé par Consoglobe, le 14 Jul 2006, à 18 h 31 min

La campagne de mobilisation nationale de l’ADEME (Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie) "Faisons vite ça chauffe" sur les économies d’énergie et le changement climatique, connaît un "rebond" en novembre compte tenu de la flambée des prix du pétrole. 

Le climat se dérègle

En un siècle, les concentrations de gaz à effet de serre dans l’atmosphère ont augmenté de 50 %, avec, pour principales conséquences : l’augmentation de la température globale, la multiplication des phénomènes météorologiques extrêmes (en France : tempête de décembre 1999, inondations de 2001, canicule de l’été 2003…).

faisons vite ça chauffeLe dérèglement climatique s’accompagnera d’impacts négatifs sévères, en particulier sur l’agriculture, les écosystèmes et la santé. Les ménages sont responsables pour moitié de ces émissions de gaz à effet de serre. Il est devenu urgent d’agir et nous avons tous le pouvoir de lutter en modifiant dès aujourd‘hui nos comportements.

Le contenu plaquette d’information "Dix conseils" au volant pour économiser le carburant., diffusée à 20 millions d’exemplaires dans tout le pays, notamment dans les stations service, peut être téléchargée sur le site Internet de l’ademe.

Lire également

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !



1 commentaire Donnez votre avis
  1. Ne serait-il pas convenable que des mesures sérieuses et coercitives soient prises d’abord par les pouvoirs politiques à l’égard du marché énergétique (à partir du photovoltaïque en passant par la réglementation des voitures électriques, et révisant le ridicule bonus de 6000 Euros destiné aux voitures qui émettent moins de 20 mg de CO2 – Inexistantes au monde?

Moi aussi je donne mon avis