Environnement. La forêt, ça nous gagne

Rédigé par Jean-Marie, le 17 jan 2008, à 23 h 23 min

Les idées reçues ont la vie dure. La majorité des Français est convaincu que la déforestation touche aussi leur pays et que les forêts reculent dans l’Hexagone. Pourtant, c’est faux ! La surface boisée actuelle est deux fois plus grande que celle de 1850 !

Trop de forêts en perspective ?

La question est bizarre mais pas idiote. Car les arbres poussent surtout sur les terres agricoles délaissées, et occupent ainsi des sols riches et cultivables.

La forêt française n’a jamais été aussi vaste

Et oui, la forêt française n’a jamais été aussi vaste depuis le moyen-âge. Elle occupe actuellement 28 % du territoire (soit 15,5 millions d’hectares) ! Et cette surface n’est pas figée, car la forêt s’accroît en moyenne de 82 000 hectares chaque année.

Le revers de la médaille, c’est que selon l’IFEN (qui fournit ses statistiques au ministère de l’environnement), 600 000 hectares de prairie ont disparus entre 1993 et 2003. De plus, les forêts françaises ont une biodiversité assez limitée avec seulement 5,2 espèces d’arbres en moyenne. Ce sont trop souvent des frênes, des châtaignier, des chênes, des charmes, des hêtres, des pins maritimes ou sylvestres qui sont plantés au détriment des nombreuses autres essences possibles.

La forêt française gagne du terrain


Sur cette carte, les forêts sont en vert foncé

Les départements les plus boisés de France sont La Gironde, les Landes, la Dordogne, la Côte d’Or, les Alpes de Haute Provence et le Var dont la surface boisée dépassent 900 000 hectares en 2006. Le phénomène n’est pas que Français : en Italie, en Espagne les forêts avancent également.

La forêt française : une structure unique

Représentant plus du quart du territoire français, la forêt est un des domaines forestiers les plus vastes de l’Union Européenne (3ème rang).  La récolte de bois est inférieure à la production  biologique de la forêt, la filière utilisant 60 % de sa croissance annuelle. La forêt française ne cesse donc de se développer.

Lieu de promenade ou de vie, la forêt génère aussi une activité économique importante. Selon l’ONF, le secteur du bois emploie 425 000 personnes en France pour un chiffre d’affaires de 60 milliards €chaque année.

Très diversifiée, dotée de 136 essences différentes, la forêt française est le 1er producteur européen de chêne, de hêtre et de peuplier. Elle offre également une large gamme de bois dits précieux (merisier, érable, frêne), bien que sa récolte soit dominée par les résineux : pin maritime, épicéa, douglas, etc. C’est aussi un lieu exceptionnel de biodiversité, abritant un millier d’espèces végétales, une centaine d’espèces de mammifères, une cinquantaine d’espèces d’oiseaux, des milliers d’insectes…

Héritage du Code Napoléon et de sa règle de l’équité dans les successions, le morcellement de la forêt française en fait la particularité, mais aussi un obstacle à la certification de la forêt privée. En France, près des 3/4 de la surface forestière appartient à des propriétaires privés. 3,5 millions de propriétaires se partagent 12 millions d’hectares. Chaque propriétaire privé possède en moyenne moins de 10 ha, morcelés en parcelles bien souvent inférieures à 2 ha. (source : PEFC)


Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Jean-Marie Boucher est le fondateur de consoGlobe en 2005 avec le service de troc entre particuliers digitroc. Rapidement, il convertit ses proches et sa...

7 commentaires Donnez votre avis
  1. il existe une multitudes de panneaux portant l’inscription “forêt de (ou du)….”
    et lorsque l’on regarde derrière le panneau la seule for^t que l’on vois c’est celle des souches à 30 cm du sol, et il ne reste debout qu’un arbre tous les 50 mètres…..
    Pour un minimum de franchise il serait bon de retirer ces panneaux pendant 50 ans…. si les arbres repoussent……
    Ah oui, j’oublier…il faudrait aussi rectifier les publicités faite part les communes sur “leurs belles forêt….”
    les forêt on existées 700 000 ans sans l’homme, heureusement avec l’arriver de l’ONF les arbres ne risque plus de mourir de “vieillesses…”

  2. La fôret est mal en point tout le monde le sent et le voit au fond de lui. Un arbre met 60 ans pour être mature et faire son travail de biodynamie dans notre couche atmosphérique vivable. Une équation très simple prouve que nous détruisons plus vite que nous ne plantons. Un arbre adulte est coupé toute les 60 secondes dans le monde et un arbre est optimal tous les 60 ans. Je laisse aux plus optimistes faire ce bilan mathématique et constater le magnifique désert que nous allons laisser à nos enfants. Car il est sûre que si nous les habituons au désert terrestre, dans des générations futures ces enfants de la terre ne feront plus la différence entre Mars et la Terre.
    Plantez pauvres fou!

  3. D’après le dictionnaire français l’appelation de forêt correspond a certain critères.
    Dans le calcul de “l’augmentation des forêts” déduit-on, les forêts rasées par les coupes a blanc, qui continu a avoir l’appelation de forêt, alors que ce ne sont plus que des “zones vertes” vite envahie par les ronciers….
    Def,: forêt: surface étendue couverte d’arbres.
    Couvert: suffisamment dense pour procuré un abris…
    Voir, l’ex forêt du “grand braus” sur la commune de luceram.
    Ou, tout a été raser, sans limite de taille ou d’espèce, et même quelques un des derniers châtaignés, il en reste maintenant moins de 10.
    Pour le souvenir, il reste toujours, “google map”, qui fait office de constat d’huissier.
    A quant la construction d’un lotissement??…..
    La forêt augment , je demande a voir en image et pas en statistique.

  4. La foret augmente ? Cela dépend où…
    Je vois toutes les collines autour de Nice dévastées par le mitage des constructions d’immeubles, villas et routes.
    Je vois toute les zones autour des villes de plus en plus denses en habitations et zones commerciales immondes, des carrefours, échangeurs, routes, autoroutes etc…

    Depuis le moyen-age ??? Peut-être, mais qu’en est-il depuis avant, avant que l’espèce humaine ne vienne perturber cet environnement si fragile, mais si utile.

  5. La superficie de bois en France augmente peut être, mais si on continue de couper les gros arbres comme actuellement il n’y aura bientôt plus que des épines et des noisetiers pour les remplacer.

  6. A propos de forêt et de bois, sait on combien vaut un arbre ou a combien on peut évaluer la valeur d’un arbre en fonction de ses apports au bien être commun ?

  7. Je trouve que la forêt est tr`s importante et qu’on doit la sauvegarder et arreter les coupe à blanc car la foret c’est la vie!

Moi aussi je donne mon avis