Energie. Alerte au High Tech dormant !

Téléviseurs, ordinateurs, box internet, chargeur... envahissent nos foyers et sont toujours plus gourmands en énergie. Et ne vous fiez pas aux apparences : même quand ils dorment, ils continuent leur “repas” énergétique.

Ainsi la dépense énergétique des produits High tech en mode veille représenterait entre 5 et 10 % de leur consommation totale. Il est temps de mettre un terme à la consommation du high tech !
Developpement durable article

Une énergie “fantôme” qui explose

Selon l’Ademe, chaque foyer possède en moyenne 15 appareils électroniques dotés d’une fonction veille dont la puissance moyenne est de 4 watts.

Ce chiffre ne vous interpelle pas ? Et pourtant, votre facture peut en prendre un sacré coût si vous laissez vos appareils branchés :

  • Selon une étude de l’UE, 7 milliards d’euros sont dépensés chaque année en énergie fantôme en Europe. La fonction veille représenterait ainsi près de 10 % de la consommation électrique des foyers européens, ce qui représentait un total de 30 térawatts-heure par an, soit l’équivalent de la consommation annuelle de la Hongrie !
  • Selon l’Agence internationale de l’énergie, dans les pays développés, un ménage moyen peut laisser 20 appareils en veille en permanence. Conséquence : le mode veille serait responsable d’environ 1 % des émissions mondiales de CO2.

Depuis 2009 la consommation high tech a explosé

En effet, en 2013, selon l’Agence internationale de l’énergie, cette consommation atteint désormais 616 TWh, soit plus que la consommation de l’Allemagne. Il faut l’équivalent de 200 centrales à charbon pour produire une telle quantité d’énergie !

consommation allemagne

Ecrans plasma, décodeurs, smartphones ou encore “box” ADSL : peu nombreux sont ceux qui pensent à débrancher ces appareils  hors utilisation. Or, à titre d’exemple, certains téléviseurs dvd-décodeurs peuvent consommer jusqu’à 50 W en mode veille.

Le High-Tech mauvais élève ?

La facture high-tech d’un foyer français, estimée à 300 euros environ par l’Ademe en 2007, a plus que quadruplé en dix ans. Pourquoi ?

Outre l’augmentation des consommations énergétiques en mode veille, la consommation des produits High tech a explosé de manière générale ces dernières années.
Pire : la consommation des postes audiovisuel et informatique aurait dépassé celles des appareils électroménager, réputés les plus voraces (réfrigérateurs-congélateurs), selon Alain Anglade, spécialiste du dossier à l’Ademe.
Developpement durable article
Premières visées : les consoles de jeux enregistrent une progression effrayante. La PlayStation 3 (PS3) de Sony dégage ainsi une puissance de 160 watts, contre seulement 5 W pour la PS1 (1994) et 20 W pour la PS2 (2000).

 

Mode veille : un nouveau règlement depuis 2010

Developpement durable articlePour réduire la consommation des appareils électriques en mode veille, l’UE a adopté un règlement qui prendra effet en 2010 : à partir de cette date, tous les appareils ménagers et électroniques vendus dans l’U.E ne devront pas dépasser en mode veille 1 ou 2 watts. Mieux encore : ces seuils seront divisés par deux en 2013.

Grâce à ces nouvelles normes, cette consommation “fantôme” devrait être réduite de 73 % en 2020, soit 14 millions de tonnes de CO2 émis en moins et une économie de près de 5 milliards d’euros sur la facture électrique des Européens.

A noter que les appareils labellisés Energy Star doivent déjà respecter  cet objectif de 1 watt en mode veille.
Developpement durable article
A Lire également  :