L’écovolontariat : soyez bénévole pour la planète !

Rédigé par Elwina, le 24 juil 2009, à 12 h 28 min

Amoureux de la nature et des voyages ? Sachez que l’éco-volontariat séduit de plus en plus de passionnés de l’environnement. Actuellement, de nombreuses associations telles que Greenpeace font appel aux écovolontaires. Prêt à relever le défi ?

L’écovolontariat pour l’amour de la planète

En France ou à l’autre bout du monde, l’écovolontariat vous permet de découvrir des lieux inaccessibles aux touristes en participant aux projets de conservation afin de soutenir des organisations locales de protection de la nature.

Qui n’a jamais rêvé de s’occuper d’éléphants menacés en Asie, de soutenir les chercheurs et les protecteurs de l’environnement dans leur travail de préservation de la biodiversité ? L’écovolontariat c’est :

  • protéger la nature sur le terrain,
  • apprendre à respecter la planète au quotidien,
  • découvrir la nature avec un guide.

écovolontariat

Très développé dans les pays anglo-saxons, l’écovolontariat c’est aussi l’occasion de se ressourcer au contact de la nature, de vivre une expérience unique et de se former à des techniques écologiques.

>>>Les organisations, de leur côté, apprécient de transmettre un savoir, de bénéficier d’effectifs supplémentaires et de soutien financier.

 

Comment devenir écovolontaire ?

Pas besoin de compétences scientifiques en biologie ou écologie pour devenir écovolontaire ! Il faut simplement être en bonne condition physique, savoir travailler en équipe, avec des personnes d’origine et de cultures différentes mais aussi parler anglais… une bonne occasion de vous y mettre ou d’approfondir vos performances !

En général, les chantiers sont réservés aux personnes de plus de 18 ans, sans aucune limite d’âge supérieure. Il n’y a pas de connaissances ou d’aptitude physique particulières à avoir.

L’écovolontaire doit se préparer à un confort …. différent de celui qu’il connait d’habitude.

Toutefois, l’écovolontaire doit prendre conscience qu’il aura souvent à faire à d’autres cultures, peut-être aussi à un  climat différent et à une nourriture qu’il ne connaît pas. Une capacité d’adaptation est donc essentielle.

*

La suite > Les missions de l’écovolontaire

Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !
consoGlobe vous recommande aussi...

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !


Elle est une des rédactrices historiques de consoGlobe et en connait un vaste rayon sur le développement durable

12 commentaires Donnez votre avis
  1. sauvetage des tortues marines au Cameroun

    Depuis 2003, le Programme KUDU (en langue vernaculaire TORTUE), par le biais de son sous-réseau pour l’Afrique Centrale (PROTOMAC) et conformément au plan régional de conservation du Mémorandum d’Abidjan, a la charge pour ECOFAC de mettre en place les activités de recherche et de conservation des tortues marines.
    AFRICATOUR ,son partenaire ,association de tourisme solidaire à mis sur pieds un programme de volontariat international pour le sauvetage des tortues marines au Cameroun en appui au projet KUDU .
    les volontaires viennent du monde entier pour participer au programme ,aucune qualification exigées ,juste l’envie d’aider suffit pour participer au programme . tout le monde est le bienvenu quelque soit la durée du séjour.
    Les principaux objectifs du projet sont :
    Réaliser un inventaire des sites de nidification des tortues marines sur les côtes du Cameroun,
    Réduire les causes de mortalité des tortues marines sur les côtes du Cameroun, par la mise en place des aires protégées marines et la conduite des activités de sensibilisation,
    Contribuer à l’amélioration des conditions socio-économiques des populations de la zone côtière.
    Dans ce cadre, Ebodjé a été choisi comme site de protection des tortues marines. Un musée dédié aux tortues marines y a été construit. Durant la période de ponte, d’Octobre à Avril, deux pêcheurs patrouillent, de nuit, sur les plages, pour explanter les nids et les implanter dans un enclos protégé afin d’assurer au mieux l’éclosion des œufs sinon vulénrables aux prédateurs. Ils ont également un rôle important de sensibilisation de la population locale à la protection des tortues, celles-ci et leurs œufs faisant, historiquement, parti du régime alimentaire des pêcheurs.
    Sur les 8 espèces de tortues marines existant dans le monde, cinq sont présentes dans les eaux camerounaises :
    La tortue luth (Dermochelys coriacca),
    La tortue olivâtre (Lepidochelys olivacea),
    La tortue verte (Chelonie mydas),
    La tortue imbriquée (Eremochèlys imbraca),
    La caouanne (Caretta caretta).
    Les tortues luth et olivâtre viennent pondre sur les plages de sable du littoral camerounais. Ainsi, durant la saison de ponte, les tortues montent , de nuit, sur les plages où elles ont vu jour pour y déposer leurs œufs, une centaine en moyenne par individu. Ces derniers parviennent à éclosion entre 45 et 90 jours plus tard. Les jeunes tortues sortiront alors seules du sable pour se diriger vers la mer livrées à elles-même .

    Etienne Maemble
    tel:696681453

  2. Bonjour à Toutes et à Tous,

    Nous avons un garçon de 4 ans et nous aimerions pouvoir faire de l’éco-volontariat (surtout avec les animaux) avec lui, connaissez-vous des associations qui seraient en mesure d’accepter des familles?

    Merci
    03 86 45 59 16
    Arnaud

  3. Bonjour j’aimerais tenter l’expérience et me lance en tant qu’ecovolontaire qu’elle association pouvez vous me conseiller. Merci

  4. Un organisme francophone non listé propose de l’écovolontariat au Kenya, à Muringa Farm (vallée de Subukia):il s’agit de Wild Routes of Kenya.
    Observation des singes, identification des oiseaux, soins aux animaux de la ferme, activités avec les chevaux, aide aux enfants réfugiés et orphelins, étude des plantes médicinales, protection des ânes, rencontres avec la population, safaris…
    ecovolontariat-kenya.blogspot.com
    kenya-authentique.blogspot.com
    Séjours payants de 2 à 4 semaines voire plus

  5. En France aussi il y a une association qui est bien c’est Cybelle Planète. Elle fait des missions que pour les animaux, et elle est moins cher que d’autres. Par contre ils prennent pas les moins de 18 ans. Moi j’ai fait une mission cétacés et une autre éléphant en Thaïlande (quand j’étais étudiante) c’était vraiment super et très différent. Pour les prix ça varie en fonction des périodes faut pas hésitez à appeler pour avoir les infos, des fois y a pas tout sur leur site internet…

  6. bonjour
    je suis parti deux fois en mission avec Afrique en vie j’ai 22 ans
    ,je n’ai pas de formation particulière
    j’ai effectué une mission d’éco volontariat pour la protection des tortues marines au Cameroun
    Super lieu, super gens tout était super

    et une autre sur une mission d’aide aux filles mères et aux enfants des rues au Burkina Faso
    plus dur mais aussi une super experience
    Pour ces missions de 15 jours chacune j’ai payé 600 € nourri ( plutot bien ) logée (super bien ,au Cameroun une maison au bord de plage sous les cocotier ) à Ouaga maison avec cour et même la clim, encadré par des responsable de l’asso et billet d’avion compris
    je repars en fevrier avec eux au Benin sur la mise en place de jardins familiaux
    je sais qu’il y a une nouvelle mission tortues en decembre mais je ne sais pas si c’est complet
    TU vois je n’avais pas de compétences particulières mais par contre j’ai beaucoup appris!!!
    Bien a toi
    Pauline

  7. Bonjour

    Nous sommes à la recherche d’un éco-volontaire pour être éco-guide pour l’observation des baleines à bosse à partir un petit bateau (8 personnes maximum).
    Cette mission serait de 2 mois et demi avec une formation “éco-guide baleines à bosse avec l’association CétaMada (protection des mammifères marins à Madagascar).
    Cet éco-volontaire aurait aussi la possibilité de se former à la plongée.
    Le ‘deal’ est assez simple:
    – Frais de voyage pour l’éco-volontaire
    – Participation aux frais de formations (éco-guide+plongée) – 450 euros
    – Hébergement et nourriture pour nous

    Mais je ne sais pas ou passer des annonces pour cela!
    Connaissez-vous des sites ou je pourrais passer des annonces.

    Merci d’avance

  8. OFFRE DE STAGES BENEVOLE EN DEVELOPPEMENT DURABLE AU TOGO

    l’Association Zenith Afrique spécialisée en developpement communautaire et en Ecotourisme et baséee au togo recherche des personnes pour effectuer un stage bénevole et non rémunérée,conventionné ou non en Developpement durable
    Vous etes interessés motivés dynamiques ayant un bon sens de l’organisation,créatif avec une grande capacité à s’adapter et à travailler en équipe,vous pouvez nous envoyer votre CV et une lettre de motivation

    LES FILIERES QUE COUVRE LE STAGE
    -Gestion de l’environnement
    -energie
    -developpement durable
    -dechets et recyclage
    -ecologie
    -eau
    -animation et gestion touristique local
    -vente et production touristique
    -conception de projets touristiques patrimoniaux et culturels durable
    -marketing strategiques touristiques
    -amenagements touristiques territoriaux

    ORGANISATION DES STAGES
    -Les stages sont assurés par ZENITH AFRIQUE et ses partenaires
    -Une semaine de stage comporte 5 jours (lundi à vendredi) de 06 heures par jour.
    -les missions seront confiéees aux stagiaires selon leurs filières
    -les candidatures sont envoyées à zenithafrique@gmail.com

  9. Bonjour,

    pour tous ceux qui sont intéressés par l’écovolontariat, nous sommes une association malgache qui oeuvrons avec toute une communauté villageoise dans le moyen ouest de Madagascar pour la conservation d’une nouvelle aire protégée.
    Si vous souhaitez participer à nos activités de protection de l’environnement, nous vous invitons à nous contacter à partir de notre adresse e-mail : miantoka@gmail.com
    A très bientôt

  10. Je trouve ce sujet très important, de nombreuses associations ont besoin d’aide et beaucoup peut être fait pour de multiples causes. J’essaie de sensibiliser mon entourage à aider de façon bénévole. Aider ne nécessite pas de compétences spécifiques et est possible par tous.

Moi aussi je donne mon avis