Des militants en route pour contrer les baleiniers japonais

Deux bateaux de l’ONG de protection marine Sea Shepherd viennent de partir pour l’océan Austral. Ils comptent y affronter des baleiniers japonais.

Rédigé par Anton Kunin, le 6 déc 2016, à 11 h 53 min
Des militants en route pour contrer les baleiniers japonais

Les deux navires appartenant aux militants animalistes de Sea Shepherd ont appareillé d’Australie pour l’océan Austral, où ils comptent affronter les bateaux de pêche japonais, afin de ne pas les laisser chasser des baleines.

Empêcher la chasse dans l’Antarctique

L’organisation, dont c’est la 11e campagne de lutte contre la chasse à la baleine, avait annoncé en août s’être dotée d’un nouveau navire équipé d’un puissant canon à eau et capable de prendre de vitesse d’autres bateaux. Les ennemis de Sea Shepherd ? Les deux navires baleiniers japonais partis mi-novembre en direction de l’Antarctique, avec pour mission de chasser et de ramener 333 cétacés.

Si la chasse commerciale à la baleine est interdite, le Japon a profité d’année en année d’une exception lui permettant de chasser à des fins « scientifiques ». Après une décision de la Cour Internationale de Justice en 2014 confirmant le caractère mensonger de cette chasse, le Japon a en effet arrêté ses campagnes dans l’Antarctique. Mais voilà que le spectre de la tuerie refait surface, le Japon annonçant une mission avec l’objectif de rapporter 333 baleines, d’après un responsable de l’Agence des pêches cité par l’AFP.

baleiniers-baleine-japonUne mission sous tension

Les baleiniers japonais se seraient bien préparés à affronter les militants animaliers. Les bateaux des chasseurs qui seraient escortés par une flotte de patrouilleurs, a fait savoir un responsable de l’Agence des pêches de ce pays, sous couvert d’anonymat. « Sea Shepherd mène des actes de sabotage depuis des années. Ils mettent en danger la vie des équipages japonais et nous ne pouvons pas le tolérer », a-t-il déclaré.

Trois millions de baleines ont disparu au cours du XXe siècle d’après Greenpeace, et 71 % d’entre elles auraient été tuées dans l’hémisphère sud, par des États de l’hémisphère nord. La prise de conscience sur le sujet est ancienne, puisque la Commission baleinière internationale a été fondée en 1946, soit il y a 70 ans. Sa principale réussite : le vote en 1982 d’un moratoire sur la chasse commerciale à la baleine.

Illustration bannière : Observation des baleines – © Kojin Shutterstock
Pour vous c'est un clic, pour nous c'est beaucoup !

Je change la donne : je contribue à l’action de consoGlobe.com !

Chargement
Sélectionnez une méthode de paiement Chargement

Paypal vous offre aussi la possibilté de payer simplement avec votre carte de crédit, sans créer de compte Paypal.

Informations personnelles

Total du don : 5.00€

En faisant un don, vous participez à l'action de consoGlobe.com. Vous permettez ainsi à l’équipe de vous fournir des articles uniques et de qualité. Et surtout un jour, peut-être, vous nous permettrez de vivre sans publicité !
consoGlobe vous recommande aussi...


1 commentaire Donnez votre avis
  1. bonjour,à tous le monde,et,pendant la cop21,rien n’a été évoqué,ou il ne faut pas facher ce pays mais pour le filer du fric!!!!mais la rigolade de ces réunions.

Moi aussi je donne mon avis