Etonnant

Découverte d’un gigantesque volcan sous-marin

Une prouesse technologique

C’est une équipe de chercheurs multinationale qui est à l’origine de la découverte. L’équipe américano-indonésienne a utilisé des moyens modernes pour cartographier le monstre cracheur de feu en entier  : sonars et robots télécommandés équipés de caméras haute-définition.

C’est une compagnie minière qui a la première découvert le volcan dans les années 1990 par imagerie satellitaire, mais jamais il n’avait été approché d’aussi près.

Un volcan parmi tant d’autres

Le volcan, haut d’environ trois kilomètres, est l’une des plus hautes montagnes d’Indonésie en altitude absolue (calculée depuis la base du volcan, ici le plancher sous-marin).

Les chercheurs avaient pour objectif de motiver la recherche sous-marine. Le chef d’expédition, Jim Holden, est microbiologiste. Selon lui, mieux comprendre l’océan permet de mieux le protéger.

Les chercheurs ont exploré ce volcan (de coordonnées 03°58′N 124°10′E) situé près de Sulawesi, qui n’est qu’un volcan parmi les 150 que compte l’Indonésie. L’archipel se trouve en effet sur la zone de subduction de la plaque eurasienne et de la plaque australo-indienne, qui forme une partie de la « la ceinture de feu ».

Carte : touvez le volcan sous-marin

Le Kawio Barat, puisque c’est son nom, est haut de 3800 mètres. La présence d’un volcan dans cette zone n’a rien d’exceptionnelle, car deux plaques tectoniques s’y chevauchent.

Un volcan voisin, le Krakatoa, est particulièrement célèbre pour avoir explosé en 1883 en produisant le son le plus fort jamais enregistré sur terre  : la déflagration a été entendue au sud de l’Australie, à plus de 4000 km  !