Une araignée baptisée Gryffondor en hommage à Harry Potter

Une nouvelle espèce d’araignée a été découverte en Inde. Elle a été baptisée ‘Gryffondor’ en raison de sa ressemblance avec le ‘Choixpeau Magique’ d’Harry Potter.

Une araignée baptisée Gryffondor en hommage à Harry Potter

« Gryffondor ! » Tous les fans d’Harry Potter connaissent bien la scène du Choixpeau Magique, où ce vieux chapeau décide dans quelle « maison » se retrouveront les jeunes sorciers qui arrivent à l’école de Poudlard. En Inde, une araignée a été récemment découverte, étrangement similaire à ce Choixpeau Magique. Ainsi, on peut donc encore découvrir des espèces étonnantes, même aujourd’hui, sur notre planète menacée. La nature est magique ?

Découverte d’une araignée en forme de Choixpeau magique

L’araignée a été découverte dans un bois sacré en Inde, dans l’État du Karnataka. Ces bois sacrés sont préservés de l’activité humaine par les communautés ancestrales. C’est là où Javed Ahmed et Rajashree Khalap ont trouvé cette araignée à la forme bizarroïde.

Une araignée baptisée Eriovixia gryffindori

« Lorsque nous avons vu l’araignée, nous avons trouvé qu’elle ressemblait au Choixpeau Magique d’Harry Potter. Mais nous ne savions pas qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce », raconte le chercheur. On ne sait pas encore s’il s’agit d’une espèce menacée ou si ces araignées sont présentes en nombre dans leur habitat naturel.

araignee gryffondor

L’araignée Eriovixia gryffindori ©Sumukha J.N

En grands fans d’Harry Potter, les chercheurs ont nommé l’araignée Eriovixia gryffindori, du nom de la « Maison » à laquelle appartient Harry Potter, Gryffondor (Gryffindor en anglais).

En réalité, sa forme saugrenue est faite pour ressembler davantage à une feuille morte qu’à un chapeau de sorcier. L’araignée possède d’excellentes capacités de camouflage, ce qui la rend très peu visible : c’est peut-être ce qui lui a valu de rester non répertoriée jusqu’alors. De même, il est très difficile de la photographier puisqu’elle se fond parfaitement avec le paysage en arrière-plan.

Pour Khalap, le chercheur qui l’a découverte, « cet animal illustre parfaitement l’évolution puisqu’il peut se fondre totalement avec son environnement », a-t-il raconté à Mongabay. Un peu comme le ferait la Cape d’Invisibilité, qui dissimule Harry Potter des yeux des autres. Une espèce réellement magique !