Charbon en Chine : première diminution en un siècle

Charbon en Chine : première diminution en un siècle

L’impact des politiques pour un air et une énergie plus propres en Chine commencent à y faire diminuer la production de charbon, selon les derniers rapports officiels.

2014 : une production de charbon en baisse de -0,5 % à -2,5 %

Les médias d’Etat ont en effet rapporté que la production de charbon a diminué en 2014 pour la première fois en un siècle, avec une production totale de 3,5 milliards de tonnes entre janvier et novembre 2014, représentant une baisse de 2,1 % sur la même période en 2013.

Les rapports de l’Association nationale du charbon de Chine (CNCA) et de l’Agence nationale pour l’énergie indiquent que la production totale de 2014 aura diminué de 0,4 % à 2,5 % en glissement annuel. Pendant ce temps, le vice-président Jiang Zhimin a déclaré à l’agence Xinhua que la production devrait encore diminuer de 2,5 % en 2015.

consommation-charbon-chine-diminution

Sept facteurs principaux

Comment cette chute mémorable s’est-elle produite ? Il y a sept raisons principales :

  1. Une augmentation record de la capacité de production d’énergie sans CO2 du fait de l’augmentation régulière des investissements dans les énergies renouvelables, qui a fait de la Chine le plus grand investisseur mondial dans les technologies propres l’an passé.
  2. L’industrie soutient qu’elle a été affectée par plusieurs facteurs ponctuels, tels qu’une pluviométrie élevée conduisant à des niveaux élevés de production hydroélectrique qui a à son tour réduit la demande de charbon.
  3. La mise en oeuvre d’objectifs ambitieux de réduction du charbon dans les régions économiques clés ainsi que les plans d’action contre la pollution atmosphérique ;
  4. les restrictions gouvernementales sur l’exportation de charbon de basse qualité ont aussi frappé un marché qui souffrait déjà en raison de la baisse des prix du charbon d’environ 20 % l’année passée.
  5. Le ralentissement de la croissance de la production de l’industrie lourde, ce qui entraîne une croissance plus lente de la demande d’énergie et donc de charbon. L’agence officielle indique qu’entre 2005 et 2013 les émissions par unité de PIB ont chuté de 29 % en Chine, tandis que de nouveaux chiffres suggèrent une nouvelle baisse de 4,8 % a été atteinte l’an dernier.
  6. L’amélioration continue de l’efficacité énergétique ; et
  7. L’augmentation de l’utilisation du gaz naturel.

Un seul de ces sept facteurs – le taux d’utilisation élevé de la capacité hydroélectrique – est une fluctuation ponctuelle, les autres facteurs reflètent des changements structurels à long terme encourageants.

Un impact positif sur la pollution en Chine

pollution-charbon-chine

Ces nouvelles d’une chute de la production du charbon en Chine représente une étape-majeure sur deux fronts : la lutte contre la pollution de l’air, et les efforts mondiaux pour faire diminuer les émissions de CO2. Elle intervient à un moment décisif, en amont des négociations internationales sur le climat prévues de conclure à Paris en décembre 2015, et suite à un accord entre Etats-Unis et Chine dans cette optique.

La Chine brûle en effet la moitié du charbon utilisé dans le monde entier, et a été responsable de plus de la moitié de la croissance totale des émissions de CO2 à l’échelle mondiale ces dix dernières années. Il devient maintenant réaliste que la demande chinoise de charbon atteigne son maximum et diminue d’ici la fin de la décennie, permettant ainsi au pays de s’engager sur une trajectoire de diminution de ses émissions de CO2.

 *
charbon chine énergie pollution

Lisez également sur la production de charbon et la Chine :