Box ADSL, objet non économe identifié

Vive l’ADSL ! On ne peut plus s’en passer : 23 millions de Français l’ont adoptée. Et, à première vue, on ne lui trouve aucun défaut : un accès à Internet rapide et illimité, le tout à un prix qui nous semble raisonnable. Faux !

Box ADSL : un appareil énergivore

Différentes enquêtes réalisées ces dernières semaines nous montrent la consommation électrique cachée de l’iceberg ADSL :

  • entre 143 à 263 kilowatt sur un an selon les modèles…
  • ce surplus de consommation peut atteindre jusqu’à 29 euros par an , soit un mois d’abonnement à Internet… Sans oublier les conséquences sur l’environnement et l’avenir de notre planète !

Pour indics, la consommation de nos chers petits boitiers haut débit correspond à deux mois et demi de production d’un réacteur nucléaire, soit 1,51 milliards de kWh par an. Et l’optimisme n’est pas de rigueur : selon le magazine 60 millions de consommateurs , ce sont près de 2,66 milliards de kWh par an qui seront nécessaires en 2010 pour faire fonctionner nos boxes, soit près de quatre mois de production d’un réacteur nucléaire.

Netboxes, un palmarès à faire rougir

L’Institut National de la Consommation, éditeur du magazine 60 millions de  consommateurs , a publié dans son numéro d’octobre 2007 un comparatif de la consommation du matériel fourni par les 6 principaux opérateurs ADSL français  :

  • Free (Freebox), Orange (Livebox), Neuf Cegetel (Neufbox), Alice (Alicebox), Tele2 (Tele2box) et Darty (Dartybox).

Le matériel concerne la box proprement dite et le décodeur TV, sachant que les  abonnements « Internet haut débit + téléphone + télévision » sont en forte augmentation. La consommation électrique a été mesurée à la fois en veille et en fonctionnement.

La consommation des netbox en France :

  • En tête de ce classement des netboxes peu élogieux, nous retrouvons Darty (263kWh/an) qui propose certes un décodeur TV plus perfectionné (avec disque dur) mais plus gourmand en énergie…
  • La Freebox, qui dispose également d’un disque dur, ne consomme “que” 198 kWh.
  • La live Box (Orange) apparaît comme la moins consommatrice (143 kWh/an).
  • Seuls Neuf et Télé 2 fournissent un décodeur TV équipé d’un interrupteur marche/arrêt permettant de faire des économies d’énergie.

Si toutes les boxes ne se valent pas, tous les fabricants peuvent être montrés du doigt quand on sait que : La consommation est presque aussi importante que la box soit en veille ou en fonctionnement…

>> 20 Watts  : c’est la quantité consommée par n’importe quelle box et son décodeur TV quand…on ne les sollicite pas !
>> Seulement 20 à 26 % de l’électricité consommée par la box et le décodeur TV est réellement utilisée.
>> Certains transformateurs de ces appareils restés branchés sur la prise électrique continuent à pomper de l’énergie en étant déconnectés de la box ou du décodeur TV.

En finir avec le gaspillage des netboxes… Mais comment ?

Face à ces constats alarmants, il nous appartient de faire les bons choix et les bons gestes pour limiter ce gaspillage :

  • Un décodeur TV consomme 7 à 21 watts en veille selon les modèles : pensez à le débrancher quand vous ne l’utilisez pas. Contrairement à la box, il n’a pas  l’excuse de devoir rester allumé pour la ligne téléphonique.
  • Si vous êtes abonnés à Neuf ou Télé 2, vous pouvez réduire votre consommation annuelle de près d’un tiers si vous pensez à éteindre le décodeur.

Neuf offre la possibilité à ses clients d’éteindre le logo Neuf et les différents voyants de la Neuf Box 4 qui étaient allumés en permanence : une économie non négligeable.

Conseils d’utilisation des netboxes

De même, pensez à éteindre vos ordinateurs, écran télés, imprimantes … Ne les laissez pas en veille !

La mise en veille consomme encore de l’énergie : jusqu’à 20 W pour certains appareils, soit près de 19 euros de gâchis par an. Attention  : certains boutons d’arrêt électronique placent les appareils en « veille prolongée » : vous consommez toujours !

Solution radicale : pensez à débrancher vos appareils : c’est la seule façon de supprimer toute consommation.

*

COMPARER : Ventes mondiales d’ordinateurs personnels (pc)